16 agents de la Monusco prises en otage par des ex-rebelles Sud Soudanais cantonnés à Muningi/Goma - Agence Congolaise de Presse (ACP)

16 agents de la Monusco prises en otage par des ex-rebelles Sud Soudanais cantonnés à Muningi/Goma

Goma, 21 Avril 2017 (ACP).- Seize (16) agents de la Missions de l’Onu pour la stabilisation de la République démocratique du Congo, MONUSCO/Goma, ont été prises en otage puis libérées, mercredi par des ex-rebelles Sud-soudanais cantonnés à au site Muningi, à sept kilomètre du centre-ville Goma, a confirmé jeudi à l’ACP, le Chef de bureau de la Monusco/Goma, Daniel Ruiz.

Selon cette personnalité onusienne, une centaine sur les cinq cents ex-rebelles Sud-soudanais cantonnés à Muningi dans le territoire de Nyiragongo depuis environ neuf mois, ont refusé pendant plusieurs heures à 16 staffs de la Monusco de sortir de l’enclos exigeant d’être relocalisés dans un pays tiers autre que le Sud-Soudan et la RDC.

Ils ont usé de cette méthode pour faire pression non seulement à la Monusco mais aussi au Gouvernement de la RDC afin de quitter la République démocratique du Congo, dans un plus bref délai, à l’instar de 8 autres des leurs rapatriés vers Djuba, la capitale de leur pays, le vendredi dernier au départ de l’aéroport international de Goma.

Les 16 agents onusiens, tous du staff national, ont été libérés tard la nuit après une négociation avec les ex-rebelles Sud-soudanais. Lors de la délocalisation de ces ex-rebelles sur le sol congolais, beaucoup de voies s’étaient élevées pour décrier cet acte par crainte de les voir devenir un danger pour la RDC à l’instar des ex-combattants rwandais qui, bénéficiant de l’hospitalité, se sont transformés en bourreaux contre la communauté d’accueil. ACP/FNG/Kayu/KGD

Recommended For You

About the Author: La redaction