16 congolais retenus dans les centres de détention en Libye rapatriés vendredi à Kinshasa – Agence Congolaise de Presse (ACP)

16 congolais retenus dans les centres de détention en Libye rapatriés vendredi à Kinshasa

Kinshasa, 13 Janv. 2018 (ACP).- Seize (16) Congolais vivant en situation de détresse dans les centres de détention en Libye, parmi lesquels 12 hommes, un enfant et trois femmes (dont deux malades), ont été rapatriés vendredi à Kinshasa par le vol régulier Turkish Airways.

Ils ont été accueillis à la descente d’avion à l’aéroport international de Ndjili par le vice-Premier, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu, accompagné du ministre délégué en charge des Congolais de l’étranger, Emmanuel Ilunga Ngoie Kasongo.

Après l’aéroport international de Ndjili, les rapatriés ont été immédiatement conduits au Centre d’accueil Shaumba où ils seront hébergés et suivis sur le plan sanitaire pendant 45 à 60 jours aux frais du gouvernement, en attendant leur réinsertion au sein de la société, pendant que les deux femmes malades ont été immédiatement conduites dans un centre hospitalier.

Dans son mot de circonstance, le vice-Premier ministre Léonard She Okitundu a indiqué que tout est parti des images publiées par CNN montrant les pratiques d’esclavage inhumain et dégradant en Libye dont certains Africains étaient victimes.

Cela a révolté la conscience universelle, a-t-il souligné, particulièrement les autorités de la RDC dont le Président de la République, Joseph Kabila Kabange qui a dépêché le ministre délégué des Congolais de l’étranger en Libye pour se rendre compte de la situation sur place, et voir si des compatriotes étaient concernés par cette pratique inhumaine. Il était question, pour le Président de la République et le gouvernement, a-t-il indiqué, de tout mettre en œuvre pour procéder à leur rapatriement aux frais de l’Etat.

Léonard She Okitundu a félicité le ministre délégué des Congolais de l’étranger qui s’est rendu en Libye rencontrer les compatriotes en détresse et planifier leur rapatriement au pays. «Aujourd’hui,  nous sommes heureux de les accueillir dans le pays, a-t-il déclaré, et  il est question maintenant de voir dans quelle mesure préparer leur réinsertion». 

Le vice-Premier ministre a, à cette occasion, interpellé ceux qui veulent tenter pareille aventure pour atteindre les pays occidentaux. «Je crois que ce qui ce passe en Libye  doit vraiment donner à réfléchir à ceux qui veulent tenter cette aventure à l’avenir», a-t-il  souligné.

Remerciements au Président de la République pour le rapatriement

Pour sa part, un délégué des rapatriés a, au nom de ses collègues, remercié le Président de la République, le vice-Premier ministre Léonard She Okitundu, le ministre délégué en charge des Congolais de l’étranger et tous les membres du gouvernement pour avoir facilité leur rapatriement au pays après tant de souffrances et atrocités subies durant leur incarcération en Libye

Il a indiqué que  lui et ses collègues ne vont plus tenter cette aventure. «J’ai vu des horreurs, des choses terribles, j’ai été torturé, incarcéré j’ai subi des atrocités, j’aimerai que mes compatriotes, même dans toute l’Afrique puissent comprendre qu’on est mieux chez soi», a-t-il témoigné  en substance.

Pour rappel, le ministre délégué en charge des Congolais de l’étranger, Emmanuel  Ilunga Ngoie Kasongo avait, sur instruction du Président de la République, effectué  depuis le 31 décembre 2017, une mission en Libye pour rencontrer les compatriotes en détresse dans ce pays.

Sur place, il a eu des entretiens avec les autorités de ce pays, notamment le Président du Conseil Fayez Al Sarraj (Premier ministre  de la Libye), le vice- ministre des Affaires étrangères pour examiner et planifier les procédures de rapatriement volontaire des Congolais hébergés dans les centres de détentions. Il s’est rendu également à Tajura, l’un des centres de détention, et aussi dans les centres de détention à Tripoli pour rencontrer les Congolais qui y étaient internés. ACP/BSG/JGD/Wet

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR