Mohamed Salah encore élu Joueur africain de l’année, pour 2018 – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Mohamed Salah encore élu Joueur africain de l’année, pour 2018

Kinshasa, 09 janvier 2019 (ACP).- L’Egyptien Mohamed Salah a remporté, pour la deuxième fois d’affilée, le titre de Joueur Africain de l’année, mardi, lors des CAF Awards, bouclant une journée de rêve pour l’Egypte, désignée pays-hôte de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2019, un peu plus tôt à Diamniadio, près de Dakar.

Déjà sacré en 2017, l’ailier de Liverpool signe la passe de deux et il rejoint le Sénégalais El Hadji Diouf (2001, 2002), le Camerounais Samuel Eto’o (2003, 2004) et l’Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012) parmi les seuls joueurs à avoir réussi à conserver leur titre sur deux années consécutives.

Auteur de 44 buts sur l’année 2018 et élu Joueur de la saison 2017/2018 en Premier League, l’ancien «Romain» avait déjà récemment remporté le Trophée BBC et terminé 6ème du dernier Ballon d’Or. Comme l’année passée, il devance son coéquipier chez les Reds, Sadio Mané, et le buteur gabonais d’Arsenal, Pierre-EmerickAubameyang, lauréat en 2015 et qui ne s’était pas déplacé mardi soir pour la cérémonie.

Le succès de Mohamed Salah semble toutefois moins incontestable que pour 2017, avec une Coupe du monde 2018 en demi-teinte et un début de saison 2018-2019 un peu délicat. Mais l’attaquant a réussi durant l’hiver à redresser la barre et à devancer SadioMané et Pierre-EmerickAubameyang, comme l’an passé. Et il a tout de même disputé la finale de la Ligue des champions ainsi que le Mondial en Russie.

« Très heureux de l’avoir gagné pour la deuxième fois »

«Je suis évidemment très heureux de l’avoir gagné pour la deuxième fois», a souri l’ailier âgé de 26 ans, lors d’une conférence de presse. « Lorsque j’étais jeune, je rêvais de remporter ce trophée. Et là, je l’ai eu une deuxième fois. Donc, je suis très satisfait. Mais j’aimerais aussi gagner la Coupe d’Afrique des nations en Egypte. On fera en tout cas de notre mieux pour gagner la CAN à domicile ».

Le pensionnaire du Liverpool FC ajoute fièrement : «C’est toujours difficile de confirmer lorsque vous avez gagné un trophée comme celui de meilleur joueur. L’année dernière, il y avait trop de pression après que je l’ai gagné. Tout le monde disait : ‘Il ne le gagnera pas une deuxième fois.’ Mais je me suis mis en tête que je devais être encore là cette année. Je suis très fier d’y être arrivé. Je ne me plains pas. Ça me pousse à travailler encore davantage pour être également présent l’an prochain.»

Dans les autres catégories, on notera le joli tir groupé du Maroc avec le sélectionneur Hervé Renard, élu entraîneur de l’année pour la 3ème fois de sa carrière, le titre d’Espoir de l’année d’AchrafHakimi (Dortmund) et celui de président de Fédération pour Fouzi Lekjaa. Qualifiée pour la première CAN de son histoire, la Mauritanie est récompensée avec le titre d’équipe nationale de l’année, tandis que la Sud-Africaine Chrestinah Thembi Kgatlana a fait coup double avec le titre de Joueuse de l’année mais aussi celui du but de l’année.

Voici le tableau d’honneur complet des CAF Awards 2018 : Joueur africain de l’année : Mohamed Salah (Egypte – Liverpool) ; Joueuse africaine de l’année : Chrestinah Thembi Kgatlana (Afrique du Sud – Houston Dash) ; Meilleur jeune : Achraf Hakimi (Maroc – Borussia Dortmund) ; Entraîneur de l’année : Hervé Renard (Maroc) ; Entraîneur de l’année en football féminin : Desiree Ellis (Afrique du Sud) ; Équipe nationale de l’année : Mauritanie ; Équipe nationale féminine de l’année : Nigeria ; But de l’année : Chrestinah Thembi Kgatlana (Afrique du Sud – Houston Dash) ; le meilleur onze de l’année : Denis Onyango – Serge Aurier, Mehdi Benatia, Eric Bailly, Kalidou Koulibaly – Thomas Partey, Naby Keita, Riyad Mahrez – Sadio Mané – Pierre-Emerick Aubameyang, Mohamed Salah ; Président de fédération de l’année : Fouzi Lekjaa (Maroc) ; Prix de Platine : Macky Sall, président du Sénégal. ACP/NIG

Recommended For You

About the Author: La redaction