26% de la population congolaise ont accès à l’eau potable, selon une étude de l’UPN - Agence Congolaise de Presse (ACP)

26% de la population congolaise ont accès à l’eau potable, selon une étude de l’UPN

Kinshasa, 14 juin 2018 (ACP).- Une étude réalisée à l’Université pédagogique nationale (UPN) par Mme Collette Katungu Kyavereki, assistante à la faculté des sciences, au département de l’environnement et développement, relève que 26% de la population congolaise ont accès à l’eau potable dans un pays d’énormes potentialités hydriques et susceptibles approvisionnement toute l’Afrique.

Mme Katungu déplore la situation liée au manque d’eau potable dans les écoles et appelle à des modes approvisionnement équilibrés avant de définir les conditions sanitaires de conservation et  de distribution de cette denrée. Son étude, dit-elle, constitue un cadre de référence pour les gestionnaires des écoles en matière approvisionnement en eau potable.

Elle a affirmé que cette enquête s’inscrit dans le cadre de sensibilisation des autorités scolaires, des enseignants, des apprenants et des parents sur les conséquences de non approvisionnement d’une école. La constitution de la RDC, dit-elle, garantit en son article 48 le droit d’accès à l’eau potable pour chaque personne, précisant  que la RDC détient 16% de l’eau potable de l’Afrique.

Pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’eau est une ressource renouvelable, menacée par des conditions d’origines démographiques, agricoles et industrielles. Selon Mme Katungu, près d’un milliard d’hommes vivent la carence d’eau dans des pays où celle-ci est insuffisamment disponible et sa gestion constituera un grand problème. Chaque année, ajoute t-elle, le monde enregistre deux millions de morts ayant pour causes les maladies hydriques liées aux bactéries, virus et méthodes véhiculées par l’eau. ACP/FNG/NIG/KJI

Recommended For You

About the Author: La redaction