Appel aux anciens de l’ULK à apporter leur soutien pour son rayonnement  - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Appel aux anciens de l’ULK à apporter leur soutien pour son rayonnement 

Kinshasa,  25 juin2016(ACP).- Le président du conseil d’administration de l’Université libre de Kinshasa (ULK), Médard Bompoko Bokete a appelé, vendredi à Kinshasa, les anciens de l’ULK en général et ceux ayant émergé dans les différents domaines de la vie nationale à apporter leur  soutien à cette institution universitaire pour son rayonnement.

Bompoko qui s’exprimait à l’occasion de la remise des trophées d’excellence de la 1ère édition aux Oscars de l’ULK, en présence de la secrétaire générale au ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), a indiqué que cet établissement universitaire a déjà formé les cadres qui occupent aujourd’hui de hautes fonctions politiques et socioéconomiques.

Il les a exhortés à la prise de conscience et à œuvrer pour le rayonnement de cet établissement universitaire dans leurs milieux respectifs afin d’encourager la jeunesse congolaise à participer au développement du pays.

Le choix de ces lauréats s’est fait sur base des critères de moralité, d’excellence ainsi que de la vraie ambassade de l’ULK, a précisé le président du conseil d’administration qui a rappelé le courage des membres co-fondateurs pour la création de cette première université privée laïque en Afrique centrale et en RDC.

Il a relevé les circonstances difficiles de la création de cette université à l’époque où le pouvoir en place avait la main mise sur tous les secteurs de la vie nationale, faisant restriction des initiatives privées.

La parfaite harmonie et l’esprit patriotique de ses co-fondateurs, a-t-il dit, a été à la base de la réussite de son développement pour produire des hauts cadres du pays honorant cette université.

C’est dans ce cadre que M. Bompoko a exprimé ses sentiments de gratitude à l’Eternel qui l’a permis de voir de ses propres yeux l’existence des œuvres réalisées dont certaines personnes n’ont pas fait attention.

« L’ULK existe et mérite d’exister et pour  preuve la remise des ces trophées d’excellence est devenue une référence de la société congolaise », soulignant que son institution a prouvé sa renommée sur le plan national et international, notamment en remportant le prix du procès fictif au Ghana. Toutefois, a dit M. Bompoko, le chemin est long demandant aux membres du personnel académique à persévérer pour la pérennisation de cet établissement universitaire.

Le commissaire général de la Police nationale congolaise (PNC), Charles Bisengimana, ancien de l’ULK, s’est réjoui d’être honoré par son université dont il garde de bons souvenirs dus aux enseignements de qualité reçus grâce aux différents professeurs tels que Bayona Bameya, Djelo Empenge et Inganga.

Ces enseignements, a-t-il ajouté, lui a permis de maitriser certains principes des droits de l’homme et pénal à la police, avant d’encourager les jeunes à prendre les études au sérieux en vue d’être un modèle pour la nation.

Outre les différents promus, la secrétaire générale à l’ESU a remis le trophée à titre posthume aux co-fondateurs : l’ancien secrétaire général académique et recteur de l’ULK décédés ainsi qu’à tous membres du conseil administratif.

Cette cérémonie au cours de laquelle un trophée a été remis  aux professeurs docteurs de l’ULK, avait pour objectif de créer un cadre d’échanges et d’expériences des anciens de l’ULK et leurs cadets, de constituer un répertoire efficace pour la création d’une véritable ASBL des anciens de cette université pour leur soutien en vue de sa valorisation et sa pérennisation.

Créée en 1986, l’ULK organise les facultés de droit, des sciences sociales, politiques et administratives, de médecine, de l’informatique et des sciences économiques et de gestion, rappelle-t-on. ACP/Zng/May  

Recommended For You

About the Author: Support

ACPnews

GRATUIT
VOIR