Appel pacifique du gouverneur de l’Equateur au respect des lois du pays et des normes – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Appel pacifique du gouverneur de l’Equateur au respect des lois du pays et des normes

Mbandaka, 27 avril 2016 (ACP).- Le gouverneur de l’Equateur, Tony Cassius Bolamba a lancé un appel pacifique aux habitants de la province, à respecter les lois du pays et certaines normes, chacun à son niveau, lors de son premier contact avec la presse après la remise et reprise effectuée mardi au gouvernorat avec son prédécesseur, Roger Mwamba, le commissaire spécial du gouvernement.

Tony Bolamba  a placé la disponibilité et la générosité  comme principes moteurs devant guider  ses actions, tout en insistant sur le respect des lois et normes  pour garantir la paix et la liberté d’un chacun.

L’autorité provinciale a fait la démarcation entre pacifique et pacifiste, en relevant que ceux qui tenteront d’enfreindre la loi, s’exposeront à sa rigueur.

En rapport avec les trois points épinglés au cours de ce premier contact avec la presse, en tant que gouverneur, à savoir, le décès de l’artiste musicien  Jules Shungu Wembadio,  connu plus sous le nom Papa Wemba,  la place des médias et l’insécurité dans la ville de Mbandaka, l’autorité provinciale a dit que le pays vient de subir une perte énorme avec la disparition de Papa Wemba.

Ce dernier fut un grand artiste international, un grand ambassadeur de la culture musicale de la RDC à travers le monde, a-t-il indiqué. Le numéro  un de l’exécutif provincial qui connaissait personnellement Papa Wemba, a promis de constituer  une délégation officielle pour représenter valablement l’Equateur à ces obsèques.

Il a recommandé le dialogue avec ‘’ les combattants’ en Europe pour permettre aux musiciens congolais d’évoluer en Europe, car, a-t-il affirmé, la culture française  a beaucoup contribué à l’essor de la France. Concernant les médias, Bolamba les considère comme sa famille du fait que son aïeu , Antoine Roger Bolamba fut un grand journaliste. Il a invité les médias à travailler dans le respect des normes, car, celles-ci aident les gens à découvrir d’autres horizons.

Tony Bolamba a promis de subventionner les médias en règle et même d’envoyer les meilleurs journalistes en stage à l’étranger.

Au volet insécurité,  le gouverneur  a évoqué les causes, notamment, le manque d’électricité, le chômage et l’oisiveté, la pauvreté ainsi que le manque d’encadrement adéquat de la jeunesse. Malgré cette situation, l’incivisme est condamnable qu’elles soient les raisons évoquées, a-t-il enfin conseillé. ACP/Kayu/ZNG/Wet  

Recommended For You

About the Author: Support

ACPnews

GRATUIT
VOIR