Au moins cinq morts dans des pluies torrentielles abattues sur le nord-est de la Tunisie – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Au moins cinq morts dans des pluies torrentielles abattues sur le nord-est de la Tunisie

Kinshasa, 23 septembre 2018 (ACP).- Des pluies diluviennes se sont abattues sur le Cap Bon, péninsule du nord-est de la Tunisie, donnant lieu à d’impressionnantes inondations qui ont fait au moins quatre morts et ont détruit routes, commerces et véhicules par dizaines, a rapporté dimanche l’AFP. La source indique que l’eau est montée jusqu’à 1,70 m dans certains quartiers de Nabeul, chef-lieu du gouvernorat, où de nombreux ponts et routes ont été endommagés, après ces pluies record qui ont parfois constitué l’équivalent de plus de six mois de précipitations.

Selon le ministère de l’intérieur, le bilan est grimpé à quatre morts, deux hommes âgés et deux sœurs emportés par les flots. « Il pleuvait depuis midi, à 16 heures c’est devenu torrentiel, l’oued (Souhil, ndlr) devant chez nous était bloqué par des arbres et l’eau a submergé le pont et débordé sur la route », a raconté Moncef Barouni, un habitant de Nabeul. « En quelques dizaines de minutes, l’eau a emporté la clôture, puis le local de la chaudière, la cuisine d’été et une partie du séjour », a-t-il poursuivi.

Par conséquent, les cours ont été suspendus lundi dans certaines écoles situées dans la région. Il a plu 200 mm sur Nabeul et jusqu’à 225 mm en quelques heures à Beni Khalled, dans le centre du Cap Bon, a indiqué l’Institut national de la météorologie tunisien (INM). Pour sa part, le Premier ministre Youssef Chahed s’est rendu sur place dimanche pour rencontrer des sinistrés.

Le gouvernement a indiqué avoir envoyé samedi après-midi des renforts et mobilisé deux hélicoptères. Des orages violents ont touché la Tunisie depuis le milieu de semaine, entraînant des inondations et des dégâts qui étaient restés uniquement matériels jusque-là. Ces inondations fréquentes en automne exaspèrent une partie de la population, qui reproche aux autorités de ne pas entretenir les systèmes d’évacuation et les oueds. ACP/Kayu/JGD

 

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR