La BM et le FMI disposés à appuyer la RDC dans les secteurs de l’énergie et des mines – Agence Congolaise de Presse (ACP)

La BM et le FMI disposés à appuyer la RDC dans les secteurs de l’énergie et des mines

Kinshasa, 20 avril 2018(ACP)- La Banque mondiale (BM) et le Fonds  monétaire international (FMI) se disent disposés à appuyer la République démocratique du Congo dans les secteurs de l’énergie et des mines, pour l’aider à consolider son cadre macroéconomique et aussi pour relancer l’économie du pays, peut-on retenir des échanges entre le ministre des Finances, Henri Yav Mulang, en séjour aux assemblées des  institutions  de Bretton Wood à Washington.

Selon le ministère des Finances, qui a livré cette information vendredi à l’ACP, dans le secteur de l’énergie, le FMI et la BM vont réhabiliter le barrage de Mobayi Mbongo, dans la province du Nord-Ubangi, et de Bendera, dans le Tanganyika, et procéder à la mise sur pied du service  géologique national.

La même source signale  que des assises  sur l’électricité sont prévues le mois prochain à Kinshasa, afin de faire le point de la situation dans ce secteur notamment de la manière dont la RDC gère ses ressources énergétiques et comment les gérer demain et après-demain. Elle précise également que cette rencontre se penchera aussi sur la question liée aux infrastructures et sur la réglementation de l’électricité.

 Au cours de ces assises la RDC va asseoir le mécanisme  pouvant lui permettre de mobiliser les ressources tant au niveau national qu’international. L’objectif  fixé  consiste à voir le secteur de l’énergie contribuer au développement du pays.

Dans le secteur minier, la BM et le FMI ont indiqué qu’ils suivent de près l’évolution du code minier et qu’ils reconnaissent  à la RDC toute sa souveraineté, dans  cet exercice  qui consiste à rétablir progressivement une sorte d’équité dans le partage du fruit de l’exploitation des   ressources minières au niveau du pays.

La BM  s’est dite également prête à accompagner  la RDC  pour la mise en place d’un service géologique national afin de permettre effectivement au pays de disposer d’une capacité à pouvoir identifier tout le potentiel qui existe au niveau de ses ressources géologiques et minières.

Le ministre des Finances, Henri Yav Mulang a été doublement  félicité par la BM et le FMI  lors des réunions  en bilatérales avec chacune de ces institutions de  Bretton Woods, signale-t-on. ACP/Yhm/Mat/Kgd

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR