Les cas de fièvre hémorragique passent de 59 à 66 dans la province de l’Equateur - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Les cas de fièvre hémorragique passent de 59 à 66 dans la province de l’Equateur

Kinshasa, 14 juin 2018 (ACP).- Les cas de fièvre hémorragique  sont passés de 59 à 66 en ce jour, dont 38 confirmés, 14 probables, 14 suspects dans la  province de l’Equateur, indique jeudi  le ministère de la Santé dans son rapport sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola, parvenu  à l’ACP.

La source renseigne que 10 nouveaux cas suspects ont été enregistrés dont 4 à Bikoro, 2 à Iboko et 4 à Wangata, un décès rapporté et aucun cas confirmé. Des analyses épidémiologiques  ont permis d’identifier des contacts dans les zones de santé voisines de Bikoro et d’ Iboko où  ces derniers sont bien suivis.  Il a été toutefois conseillé à ces contacts de limiter  leurs mouvements durant toute la période de suivi arrêtée à 21 jours.

Des tests jugés négatifs ont été retirés du tableau récapitulatif et la catégorie des cas probables reprend tous les décès notifiés pour lesquels il n’a pas été possible d’obtenir des échantillons biologiques. Le nombre des personnes vaccinées a augmenté de 2507 à 2633 en ce jour dont 793 à Mbandaka, 583 à Bikoro, 1222 à Iboko et 30 à Ingende et 5 à Kinshasa, depuis le lancement de la vaccination le 21 mai. Les 5 personnes vaccinées à Kinshasa sont des prestataires des soins de l’équipe d’intervention d’urgence du ministère de la Santé qui seront prochainement déployés dans les zones touchées par la maladie à virus Ebola, en vue de remplacer une des équipes sur place. ACP/FNG/NIG/KJI

Recommended For You

About the Author: La redaction