Un comité interministériel mis en place pour anticiper  la propagation d’Ebola à travers  les Voies de communication - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Un comité interministériel mis en place pour anticiper  la propagation d’Ebola à travers  les Voies de communication

Kinshasa, 20 mai 2018 (ACP)- Le vice-Premier, ministre des Transports et Voies de communication, José Makila Sumanda, a présidée samedi à Kinshasa, une séance de travail consacrée aux dispositions à prendre en vue d’arrêter la propagation de la maladie à virus Ebola à travers le territoire national par diverses voies de communication, a appris l’ACP le même jour  du ministère des Transports.

Selon la  source, cette séance  a réuni  les responsables  des services et des entreprises  des transports  opérant dans les différentes voies  de sorties dans la ville de Kinshasa. La rencontre  avait pour objectif d’échanger avec les participants sur des stratégies convenant le mieux pour arrêter la propagation ou la contamination de cette maladie. Un comité interministériel a été mis en place  pour  suivre  de près les activités à déployer pour atteindre cet objectif.

Le directeur général de la Régie de voies aériennes, Abdalla Bilenge, a indiqué à ce propos que des équipements pour  la détection rapide de la maladie  viennent d’être  acheminer  à Mbandaka dans  la province  de l’Equateur. De même  que M. Désiré Balazire Bantu, Directeur général de la société nationale aérienne Congo Airways, qui a laissé entendre qu’avant tout embarquement, les passagers seront soumis à un contrôle médical.

A en croire le vice-Premier José Makila, le gouvernement suit de près l’évolution de cette maladie dans les zones touchées. En date du 3 au 17 mai, rappelle-t-on, trois zones de santé de la province de l’Equateur ont notifié 17 cas de maladie à virus Ebola, dont huit à Bikoro, cinq à Iboko et quatre à Wangata.

 Début  lundi d’une opération de vaccination  dans la province de l’Equateur

 Par ailleurs, le directeur du Programme Elargi des vaccinations (PEV),  Dr Guillaume Ngoie, a annoncé le weekend le début ce lundi d’une opération de vaccination contre la maladie à virus Ebolma dans la province de l’Equateur. Le Dr Ngoie a indiqué que seuls les prestataires et les personnes qui ont eu des contacts avec les malades sont ciblés par cette opération dont le coup d’envoi sera donné par le ministre de la santé Oly Ilunga.

Il a assuré de l’efficacité du vaccin  et son emploi qui va aider à arrêter rapidement la propagation de la maladie. « Pour un début, on ne va pas y aller à large échelle parce que ce vaccin coûte très cher », explique le médecin, qui a souligné, côté préparatifs, que le matériel de chaine de froid devant servir à conserver les doses de ce vaccin est déjà disponible à Mbandaka et dans la zone de santé  de Bikoro, où les premiers cas de la maladie ont été enregistrés. ACP/Mat/Kgd

Recommended For You

About the Author: La redaction