Commémoration du 2ème anniversaire de la disparition de Ngombe Baseko, Me Taureau - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Commémoration du 2ème anniversaire de la disparition de Ngombe Baseko, Me Taureau

Kinshasa, 17 mai 2018 (ACP).- La famille biologique et les collaborateurs de M. François Ngombe Baseko, mieux connu sous le nom de Me Taureau, ont commémoré  mardi à la résidence familiale dans la commune de Kalamu,  le 2ème anniversaire de sa disparition.

C’était l’occasion de rappeler à la population kinoise  les   valeurs intrinsèques qu’incarnait cet homme qui était un mécène dans  le domaine culturel, sportif et scientifique afin de les pérenniser    à travers un ouvrage dédié à cet illustre disparu.

A cette occasion, au cours de la messe d’action de grâce  célébrée en sa mémoire,  l’abbé Donatien Malembe de la paroisse St Gabriel de la commune  de Kalamu a exhorté, dans son homélie, la famille et ses collaborateurs à cultiver l’amour du prochain car, celui-ci constitue l’identité d’un vrai chrétien et la certitude de la résurrection pour tous ceux qui ont fait preuve de bonnes œuvres à l’égard de Dieu

Par ailleurs, Jonas Mutamba,  l’un des collaborateurs du défunt,  a invité la jeunesse kinoise en particulier et congolaise en général à prendre comme modèle Ngombe Baseko, un homme multidisciplinaire. En effet, ce dernier s’est distingué dans le domaine des sports comme un amoureux du ballon rond, joueur, dirigeant sportif, sous l’impulsion du père Raphaël de la Ketule. En outre, plusieurs  témoignages  élogieux sur son passé de dirigeant sportif attestent qu’il fut un des fondateurs du  club sportif Daring Club Motema  Pembe (DCMP).

Dans le domaine de la culture, il était le «baobab» de la culture congolaise, fondateur de l’orchestre Continental ainsi que  «Emancipation» constitué uniquement des femmes. Il fut également propriétaire de la Maison d’édition «Muzikana», organisateur des activités récréatives dans la ville de Kinshasa. Né en 1922 à Bolobo, dans la province de Mai-Ndombe, François Ngombe Baseko «Maître Taureau» est décédé le 15 mai 2016, à Kinshasa, à l’âge de 94 ans. ACP/YWM/Fmb

 

Recommended For You

About the Author: La redaction

Agence Congolaise de Presse

GRATUIT
Sur Google Play
VOIR