Conclusion d’un accord pour le rapatriement de la dépouille d’Étienne Tshisekedi – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Conclusion d’un accord pour le rapatriement de la dépouille d’Étienne Tshisekedi

Kinshasa, 22 Avril 2018 (ACP).- Le gouvernement de la  République a signé, samedi à Kinshasa, un accord  avec la famille biologique et politique de l’ancien président national de l’Union pour la démocratie et progrès social (UDPS),  Étienne  Tshisekediwa Mulumba pour le rapatriement de sa dépouille à Kinshasa.

Selon le communiqué conjoint reçu à l’ACP, l’accord conclu,  au terme des  pourparlers  relancés sous la direction du vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité,  Henry Mova Sakany,  entre le gouvernement de la République,  la famille biologique  et  politique et politique de l’illustre disparu grâce à la facilitation du CNSA et du conseiller spécial du chef de l’État en matière de sécurité, prévoit que l’État congolais prendra en charge tous les frais relatifs à l’organisation des obsèques de l’ancien Premier ministre.

Par ailleurs, une commission spéciale chargée de l’organisation des funérailles est mise en place. Composées de neuf membres dont des représentants du  gouvernement, de la famille biologique et politique, cette commission spéciale est présidée  par le vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur et sécurité, qui sera  secondé par un représentant de la famille  biologique  et  autre de la famille politique.

Selon le même communiqué, le Palais du peuple a  été retenu comme lieu d’exposition de la dépouille pour le recueillement ainsi que les hommages  officiels et populaires qui prendront 48 heures.

Par ailleurs,  le communiqué renseigne qu’un avion spécial sera dépêché à Bruxelles pour ramener la dépouille et les membres de la famille  qui s’y trouvent. Le corps est attendu à Kinshasa à une date qui sera fixée ultérieurement. L’ancien président de l’UDPS reposera dans la concession familiale située dans  la commune de la N’sele.

Enfin, les signataires de l’accord appellent toutes les forces vives politiques et  sociales ainsi que toutes les couches sociales de la population congolaise « à observer, conformément à nos coutumes  en pareil circonstances,  une trêve politique afin d’éviter toute récupération politique par les propos,  gestes et actes de nature à perturber l’organisation harmonieuse de ces funérailles », conclut le communiqué. ACP/Yhm/May  

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR