La Coopération CICR- RDC au centre de l’entretien entre Peter Maurer et le Président Joseph Kabila – Agence Congolaise de Presse (ACP)

La Coopération CICR- RDC au centre de l’entretien entre Peter Maurer et le Président Joseph Kabila

Kinshasa, 15 mai 2018 (ACP).- Les questions relatives à la situation de conflits, au respect de droit international humanitaire et à la coopération entre le Comité international de la Croix rouge(CICR) ont été au centre de l’entretien que le Président Joseph Kabila a eu, mardi à sa ferme privée de Kingakati, avec M. Peter Maurer, Président du CICR.

M. Maurer a déclaré à la presse, au sortir de l’audience, qu’il a fait avec le Chef de l’Etat le point des actions que le CICR doit mener en RDC , en vue d’envisager les actions humanitaires futures, ajoutant que son organisme travaille en RDC, depuis deux décennies,  sur la situation de conflits et le respect du droit international humanitaire. Des questions se rapportant à l’engagement du CICR avec les Forces armées de la République démocratique du Congo et la Police nationale congolaise ont également été abordées, a dit M. Maurer.

Le Président du CICR a indiqué, par ailleurs, qu’il a, à cette occasion, souligné l’intérêt du CICR en coopération avec la Croix rouge de la RDC, en vue de poursuivre leur engagement, mais aussi de l’adapter aux besoins des populations et des autorités congolaises.

Pour le Président du CICR, sa visite en RDC est « très productive », car elle a permis de dessiner les deux ou trois axes principaux de l’avenir. Il a affirmé que le Chef de l’Etat a exprimé son intérêt pour que le CICR puisse accentuer davantage ses actions humanitaires en RDC.

La collaboration évoquée aux Affaires étrangères

Par ailleurs, le vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères et intégration régionale, Léonard She Okitundu, et le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Peter Maurer, ont échangé mardi à Kinshasa, sur les priorités de l’assistance humanitaire en RDC afin de cibler les prochaines étapes d’interventions du CICR.

Peter Maurer a fait savoir, à l’issue des échanges, qu’il est venu palper du doigt les réalités de la situation humanitaire en RDC et  envisager avec les autorités du pays une réponse par rapport aux priorités du gouvernement en besoins humanitaires.

«Le CICR entend adapter son assistance aux réalités sur le terrain et aux besoins des personnes déplacées», a-t-il dit, précisant que l’assistance aux déplacés concerne notamment la facilitation de leur retour dans leurs milieux de vie respectifs et aussi leur stabilité.

Selon le président du CICR, 2018 étant une année cruciale pour la RDC, son institution va élargir ses activités dans les régions secouées par les conflits et les violences, et  évaluer les besoins humanitaires.

Peter Maurer informé de la création d’un fonds humanitaire national

Le vice-Premier ministre, Léonard She Okitundu a informé à son hôte la création d’un fond humanitaire national à la hauteur de 100 millions USD, destiné à apporter une réponse aux nécessiteux. Il a demandé, à cet effet, au président du CICR de collaborer avec le gouvernement en appui à ce fonds pour améliorer la qualité de l’assistance humanitaire.

Aussi, le chef de la diplomatie congolaise lui a annoncé l’initiation dans les tout prochains jours, d’un projet de loi portant ratification du 3ème protocole additionnel, avant d’émettre le vœu de voir la coopération RDC-CICR être permanente. ACP/Mat/Nmj

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR