La création d’ un Fonds spécial/SIDA recommandé au gouvernement - Agence Congolaise de Presse (ACP)

La création d’ un Fonds spécial/SIDA recommandé au gouvernement

Boma, 06 déc. 2017 (ACP).- Les participants au 4ème Forum national de mobilisation du monde du travail contre  le VIH/SIDA (FONAST-4),  tenu du 1er au 4 décembre à Boma, une ville de la province du Kongo-Central, ont recommandé au gouvernement de la République de mettre  en place un Fonds spécial/SIDA, afin d’accroitre les ressources nécessaires.

Ils ont également demandé au gouvernement congolais d’assurer la vulgarisation des lois portant Code de la famille et du travail révisés ainsi que celles relatives aux violences sexuelles  basées sur le genre, à travers les ministères du Genre, famille et enfant et du Travail, emploi et prévoyance sociale.

Aux gouvernements national et  provinciaux,  le FONAST a proposé d’inscrire une ligne budgétaire pour la lutte contre le VIH/SIDA.

Les participants ont  appeléle  Parlement à procéder à la révision de la loi relative à la protection de l’enfance et celle portant protection des droits des personnes vivant avec le VIH/SIDA, afin  de faciliter l’accès des adolescents et des jeunes au dépistage volontaire et autres services de prévention et d’adapter la législation nationale aux directives internationales.

A la Coalition inter entreprises de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme (CIELS), il a été préconisé de lancer, en collaboration avec les délégations syndicales, patronales et de la société civile, une véritable campagne de prévention des violences sexuelles basées sur le genre dans les entreprises, dans  l’administration publique et dans le secteur informel.

Organisée par la CIELS,  représentée par sa vice-présidente, Joséphine  Shimbi, le FONAST-4 a regroupé des participants venus des provinces du Haut-Katanga, de Lualaba, de Kinshasa, du Nord Kivu, du Kongo Central, tous experts en VIH/SIDA dans les entreprises.

Ces travaux, axés sur le thème : « Eliminons les violences sexuelles basées sur le genre en milieu du travail, facteur de vulnérabilité au VIH », ont été clôturés par la ministre du Genre, enfant et famille,  Chantal Safou Lopusa. Le FONAST-5 sera organisé dans la province de Lualaba en 2019, indique-t-on. ACP/Fng/May

Recommended For You

About the Author: La redaction