Démarrage à Bonn des préparatifs de la COP23

Kinshasa, 19 mai 2017 (ACP).- Les préparatifs de la 23ème Conférence des Nations Unies sur le changement climatique, prévue du 6 au 7 novembre prochain, à Bonn,  ont démarré jeudi dans la capitale allemande.

Pour la réussite de ces assises,   conformément aux objectifs et  ambitions de l’Accord de Paris, les délégués pourront travailler dans des salles de conférence  dotées  d’équipements  répondant à la technologie de pointe  et profiter d’une gamme de services, d’expositions, de concerts et d’autres événements culturels.

Le secrétariat de la Convention -cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC), en tant que hôte de la Conférence, travaille avec le Gouvernement de l’Allemagne, l’État de Rhénanie-Du-Nord-Westphalie, la Ville de Bonn et la présidence Fidjianne COP23 pour assurer une dynamique et une conférence réussie.

«Nous sommes extrêmement honorés d’accueillir la COP23 et sommes déterminés à assurer des résultats forts et positifs qui favoriseront l’action climatique à travers le monde. Nous sommes également déterminés à rendre la conférence respectueuse de l’environnement et un endroit où l’atmosphère de positivité imprègne tout au long des négociations et les nombreux événements prévus », a déclaré la secrétaire exécutive de la Convention (CCNUCC), Patricia Espinosa.

Campus climatique

Une «zone Bula» sera composée du World Conférence Centre Bonn, campus de l’ONU et d’une zone étendue derrière le bâtiment Deutsche Welle à Bonn. Le mot Bula provient de la culture fidjienne et signifie bonjour ainsi qu’une bénédiction de santé et de bonheur.

La «zone de Bonn», située dans la région du parc de Bonn, connue sous le nom de «Rheinaue», accueillera des événements d’action climatique, notamment des événements de haut niveau, des événements parallèles et des expositions organisés par la CCNUCC et le gouvernement de l’Allemagne. Il comprendra également des activités médiatiques ainsi que des événements dans les pavillons des délégations.

« Il a indiqué qu’en sa qualité de président du G20,  le groupe   encourage la mise en œuvre de l’accord de Paris et  se concentre particulièrement sur la vulnérabilité des petits États insulaires en développement.

 « Nous avons le grand plaisir de soutenir Fidji, le premier État en développement de l’île à occuper la présidence de la COP, dans ses efforts en tant qu’habitant technique de la COP23. Nous sommes heureux d’avoir l’occasion de présenter le concept nouveau et innovant pour une conférence mondiale – une conférence, deux zones. Avec ce concept, nous soulignons l’importance de l’action climatique en amenant plusieurs acteurs non étatiques à compléter les négociations formelles ».

Le maire de Bonn, Ashok Sridharan, a déclaré que sa ville était le siège des Conférences des Nations Unies sur le changement climatique en 1999 et 2001, et  que cette ville est fière d’être le lieu d’une autre COP, soulignant que cette fois, cependant, le défi est beaucoup plus grand en ce qui concerne  le nombre attendu de participants.

Le Premier ministre de Fidji, président désigné de la prochaine COP

Par ailleurs, le Premier ministre de Fidji, président désigné de la COP 23, H.E. M. Frank Bainimarama,  a dit lors  de la séance plénière de clôture du SBI à Bonn,  que la vision  de  son pays pour la COP23 consiste à faire progresser le travail de la Convention-cadre des Nations Unies.

Il s’agit pour lui , des principes qui régiront  la présidence de Fidji,ses buts et ses objectifs, tout eh bien, en reconnaissant les rôles de leadership importants des dernières présidences de la COP, jetant les bases d’une solide COP23,

Il s’est dit ravi  de se joindre à tous les participants à Bonn à l’issue des  délibérations en cours, mais au début d’une très grande année pour lui en tant que président entrant de la COP23, avant de rendre hommage à l’actuel Président de la COP22,  M. Salaheddine Mezouar, au Négociateur en chef Ambassadeur,  Aziz Mekouar et au Champion du Climat, Hakima El Haite.

Il a  également remercié le Secrétaire exécutif de la CCNUCC, Patricia Espinosa, et toute son équipe pour le soutien apporté aux Fidji, tout en  rendant hommage au gouvernement et à la population allemande pour leur merveilleux geste facilitant la COP23 qui se déroulera sur son sol. ACP/Fng/Mat/May

Share This Post