Des solutions pour réduire les embouteillages à Kinshasa, selon le directeur du GET - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Des solutions pour réduire les embouteillages à Kinshasa, selon le directeur du GET

Kinshasa, 20 sept. 2018 (ACP).- L’expert international en transport multi modal et sécurité routière et directeur des études au Groupe d’études de transport (GET), Vale Manga, a envisagé jeudi, lors d’un entretien avec l’ACP, quelques pistes de solutions durables pour réduire les embouteillages  dans la ville de Kinshasa.

Il  a préconisé notamment la suppression de toutes les intercessions entre les voies principales et secondaires et de certains carrefours dans la ville de Kinshasa, soulignant que ces deux solutions résultent des recherches récentes menées en RDC, en vue d’une meilleure gestion du trafic routier à Kinshasa.

Par ailleurs, le directeur des études au GET a salué le système des  séparateurs à bétons installé effectuée par la firme de construction « AFRITEC », obligeant aux automobilistes le virage à droite. En effet, selon lui, ce système consacre la circulation directionnelle qui  n’occasionne habituellement pas d’embouteillages, souhaitant que l’opération de suppression des intercessions, de certains carrefours  et  d’aménagement des séparateurs à bétons, soit appliqué sur d’autres  boulevards et artères de la capitale, où les embouteillages sont encore récurrents.

Uniformiser les infrastructures  routières

 M.Vale Manga a, en outre, proposé l’uniformisation  de la configuration des infrastructures routières  de la ville de Kinshasa, en aménageant   partout ailleurs, quatre bandes dans les deux sens, longés au milieu par des séparateurs à bêtons, en guise de renfort aux initiatives souvent entreprises par les policiers de roulage pour faire face aux embouteillages et aux désordres souvent orchestrés par les  conducteurs.

L’expert international a épinglé le cas sur l’avenue Route de Matadi, dans la commune de Ngaliema, où les éléments de la policière routière utilisent, des  dispositifs de tout genre pour réguler la circulation.

Concernant la réduction de l’insécurité routière, il a suggéré que l’autorité urbaine relance en urgence l’opération de traçage des marquages au sol, pour distinguer les limites des bandes, des trottoirs, etc. lesquelles indications ne sont plus remarquables sur de nombreuses chaussées à Kinshasa. Il a également recommandé que les arrêts des bus soient officialisés par l’implantation des panneaux  et des signaux lumineux.

L’autorité urbaine devrait aussi, dans le même cadre, doter la ville  d’un mobilier routier intelligent comportant notamment des  caméras et des radars à placer à des coins stratégiques. ACP/Fng/DNM/Kgd/JFM

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR