Dibumba tient tête en dépit des prévisions à Mazembe (0-0) à la LINAFOOT - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Dibumba tient tête en dépit des prévisions à Mazembe (0-0) à la LINAFOOT

Kinshasa, 06 déc. 2017 (ACP).- L’AC Dibumba de Tshikapa a tenu tête en dépit des prévisions pessimistes à son endroit au TP Mazembe en lui imposant un nul de 0-0, mercredi au stade des Jeunes, à Kananga, en rencontre avancée de la 9ème journée du 23ème championnat de la Ligue nationale de football (LINAFOOT), zone Centre-Sud.

Sur le site des « Scorpions » de Tshikapa, il était écrit avant cette explication : « C’est un match de football où tout peut être permis. Mazembe sera sous pression car il a un nom, une réputation et un prestige à sauvegarder… Dibumba prendra le risque et fera le jeu ! Après la victoire 4-1 du TP Mazembe face à l’US Tshikunku, aucun Kasaïen, amoureux du ballon rond, n’a envie de voir un club visiteur rafler sous sa barbe 6 points : tout sauf une défaite, peuvent dire les Kanangais. Dibumba aura l’appui du grand public kanangais et l’avantage du terrain. Dibumba affiche complet avec une attaque renforcée pour mieux servir son buteur-maison Adeba Matondo qui a 2 buts de retard : il est plus que temps de gagner… »

De leur côté, les « Corbeux » lushois annonçaient sur leur site officiel qu’ils enchaînaient le 6 décembre avec leur deuxième rencontre au stade des Jeunes de Kananga contre, cette fois, l’AC Dibumba qui luttera de toutes ses forces pour essayer de terrasser le champion en titre. Lequel a mis en place une équipe solide. De la défense à l’attaque, le TP Mazembe alignera une formation en 4-3-3 à vocation offensive, le large succès contre l’US Tshinkunku lui ayant donné cette sérénité qui doit lui permettre de faire coup double avec une nouvelle victoire.

Le site tpazembe.com de poursuivre : « En face, les Scorpions de l’Athletico Club de Dibumba auront comme d’habitude effectué les 270 km de leur fief de Tshikapa – où leur terrain n’est pas homologué – pour Kananga où ils disputent leurs matchs. Pour leur seconde saison dans l’élite, les Bleus de l’entraîneur Andy Magloire Mfutila chercheront l’exploit. »

Lundi 4 décembre, le TP Mazembe signalait déjà dans la soirée, toujours sur son site, que son infirmerie était au « rouge » avec une succession de crise de paludisme. Daniel Nii Adjei, Christian Koffi Kouamé et Glody Likonza étaient touchés par la malaria à Kananga où le staff médical s’employait à les remettre sur pied dans la perspective du match contre l’AC Dibumba. D’ailleurs, de ce trio, seul Kouamé a été lancé dans le bain, Adjei a été mis sur le banc.

Le TP Mazembe a ainsi eu comme « onze » de départ Sylvain Gbohouo – Djo Isama Mpeko, Jean Kasusula Kilitsho, Chongo Kabaso, Kevin Mundeko – Christian Koffi Kouamé, Michée Mika, Abdoulaye Sissoko – Adama Traoré-Ben Malango Ngita-Meschak Elia Lina avec comme remplaçants Matampi Vumi Ley, Arsène Zola Kiaku, Patou Kabangu Molota, Jacques Muleka, Chico Ushindi wa Kubanza et Daniel Adjei. ACP/Fng/May

Recommended For You

About the Author: La redaction