Les Etats africains appelés à assurer la transparence dans la gestion de leurs économies - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Les Etats africains appelés à assurer la transparence dans la gestion de leurs économies

Kinshasa, 23 mai 2018 (ACP).- Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwuni Adesina, a assuré les Etats africains que partenariat entre la Corée du sud et l’Afrique sera gagnant-gagnant, dans la mesure où il aidera à augmenter la productivité en stimulant le progrès de la technologique, l’innovation et en créant des emplois plus qualifiés dans le secteur formel de leurs économies.

Il a fait cette déclaration lors d’un panel de haut niveau co-animé par plusieurs ministres africains aux assises des Assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement qui se tiennent à Busan, en Corée du Sud.

Pour sa part, M. Sanussi ll lamido, ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigeria, a exhorté les participants à faire preuve de plus de transparence dans la gestion de leur économie.

Il a estimé que la corruption est un véritable frein au développement du continent.

Pour lui, il est donc urgent d’améliorer la transparence dans les Etats africains, car celle-ci est clairement liée à la bonne gouvernance.

M. Sanussi ll lamido a soutenu que la meilleure manière de lutter contre la corruption en Afrique est de reconnaitre qu’elle existe, soutenant que les africains doivent accepter qu’ils ont un problème de transparence à régler. Ils doivent d’abord s’attaquer à la corruption, bloquer les fuites de capitaux et créer les opportunités de créer des nouveaux emplois a assuré l’ancien gouverneur de la Banque centrale du Nigeria.

M. Sanussi ll lamido a également plaidé pour que les Etats africains prennent des mesures qui renforcent la gestion transparente des affaires publiques et mettent fin à la contrebande transfrontalière et à la perte de revenus. ACP/BSG/Wet

Recommended For You

About the Author: La redaction