Formation à la cartographie participative de droit à lokuku de territoire de Bikoro à l’Equateur par la DGPA - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Formation à la cartographie participative de droit à lokuku de territoire de Bikoro à l’Equateur par la DGPA

Mbandaka, 13 Nov. 2017 (ACP).- La coordination nationale de la dynamique des groupes des peuples autochtones pygmées  (DGPA) a renforcé  les capacités de la communauté locale du village Lokuku, situé à 180 km de Mbandaka dans  la  réalisation de  la cartographie de la nouvelle province de l’Equateur   couplée à l’enquête socio-économique des habitants de cette contré.

Selon Richard Lokoka, responsable du Service de système information géographique et cartographie à la coordination nationale de Dynamique des Groupes des Peuples Autochtones  a indiqué que l’objectif de cette activité est de favoriser  les échanges intracommunautaire entre le village Lokuku et les  autres  sur les limites fonciers et  coutumiers.

Selon lui, le résultat de ce  travail  permettra d’alimenter le plaidoyer en faveur des peuples autochtones et la communauté locale en ciblant l’Etat congolais et ses partenaires  pour sécuriser et protéger les territoires et les ressources naturelles des PA en vue d’assurer leur développement durables respectueux de leur héritage culturel.

Au cours de cette formation, les participants ont appris l’utilisation de  l’appareil GPRS et les travaux en groupe ont  permis  la production d’une carte établie de manière participative en collaboration avec les communautés voisines et autres parties prenantes en décrivant les limites de la forêt régulièrement possédée selon la coutume,  accompagnée d’un croquis donnant la délimitation précise de la foret de chaque clan ainsi que les éléments de repérage de la foret par rapport à des accidents du sol, aux cours d’eaux, routes et sentiers traversant la foret et aux points connus figurant sur la carte administrative, a-t-il précisé.

L’activité a  aussi consisté à  indiquer la superficie approximative de la forêt de chaque clan en particulier et celle de Lokuku en général.  Cette formation  a été rendue possible grâce au financement du gouvernement et des contribuables norvégiens pour la mise en œuvre des activités du projet TVakjion du programme bassin du Congo, renseigne-t-on. ACP/FNG/YWM/Wet

Recommended For You

About the Author: La redaction