Le gouvernement congolais condamne les actes ignobles menés sur le territoire national

Kinshasa, 17 Fév. 2017 (ACP).- Le gouvernement congolais condamne les actes ignobles commis par la milice du chef coutumier Kamuina Nsapu qui sème la terreur et la désolation dans la province du Kasaï-central et ses environs, en portant atteintes à des vies humaines, indique un communiqué du ministère des Droits humains reçu jeudi à l’ACP.

Ces incursions, souligne la source, sont constitutives aux actes terroristes qu’aucun Etat moderne épris de valeurs républicaines et soucieux du respect des droits fondamentaux de la personne humaine, ne saurait tolérer. Le gouvernement s’insurge par ailleurs contre le recrutement et l’utilisation d’enfants soldats par cette milice, en violation des droits de l’homme.

Par contre, l’usage de la force mise à charge par la MONUSCO contre les forces Armées de la RDC, ne devrait pas se mesurer au nombre des victimes que nous déplorons du reste, en plus du danger incalculable auquel pourrait aboutir ce genre de comportement, sil n’était pas maîtrisé par les forces d’ordres, précise la source.

Par ailleurs, concernant la secte Bundu dia Kongo, le gouvernement a pris à témoin l’opinion nationale et internationale sur les propos qui incitent à la haine tribale et à la violence, véhiculé par le gourou Né Mwanda  Nsemi, qui le pousse à tuer au nom d’une certaine spiritualité. ACP/Fng/JGD/Fmb

Share This Post