Hommage à Patrice-Emery Lumumba – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Hommage à Patrice-Emery Lumumba

(Par Lambert Kaboyi)

En ce jour du 30 juin où la République Démocratique du Congo célèbre le 58ème anniversaire de son accession à la souveraineté nationale et internationale,  ma pensée va vers un des héros nationaux,  Patrice Emery Lumumba, non seulement comme le tout premier Premier ministre de la  RDC, mais aussi comme le « géniteur de l’Agence Congolaise de Presse (ACP), le tout premier établissement public du Congo indépendant  créé un certain 12 août 1960, soit quelque 43 jours après l’indépendance.

Honneur et hommage mérités donc à ce nationaliste et patriote, immolé sur l’autel de l’impérialisme pour sa passion pour le Congo auquel il a légué comme héritage un puissant et indispensable outil pour la promotion du pays au plan extérieur.

En effet,   l’Agence ne draine pas des bénéfices dans les caisses de l’Etat, cependant elle vend et exporte   une marchandise très délicate,  précieuse et stratégique : l’information.

En d’autres termes, ce qui n’est pas réalisé sous forme des bénéfices sonnants et trébuchants se trouve largement compensé par une rentabilité politique indiscutable aussi bien à l’intérieur du pays qu’en dehors des frontières nationales.

Voilà pourquoi, dès sa création, l’ACP, par la volonté de son initiateur, s’est voulue comme porte-voix de la RDC sur la scène internationale. Et en tant qu’un des rouages essentiels de la circulation de l’information dans le monde, la jeune Agence considérée par ailleurs comme un des attributs de la souveraineté nationale retrouvée devait également servir d’instrument de formation de la conscience nationale et d’appui au rayonnement international du jeune Etat, dont l’indépendance n’était pas bien perçue par l’ancien colonisateur.

Le Congo de Lumumba devait, pour tordre le cou à la désinformation distillée par la presse occidentale, recourir à son propre média en vue de l’accompagner dans son développement.

Face à cette presse hostile de l’Occident, le nouveau pouvoir n’avait pas d’autre choix que de développer  une presse de combat que l’ACP a mené, mène et mènera toujours en souvenir  de ce héros national qu’est Patrice Emery Lumumba dont Mzee Laurent-Désiré Kabila, d’heureuse mémoire, a été un digne héritier.

Sans se départir de cette vision, le Président Joseph Kabila Kabange a permis, à son avènement, à l’ACP de s’engager dans un programme de modernisation de ses services notamment de la Rédaction aujourd’hui dotée d’un site Internet visité par des millions d’internautes.

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR