Israël / Hamas : Pas de répit dans le conflit israélo-palestinien à Gaza - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Israël / Hamas : Pas de répit dans le conflit israélo-palestinien à Gaza

Kinshasa, 21/07 (ACP/AFP).- Malgré les appels de la communauté internationale à la trêve, le conflit entre Israël et le Hamas à Gaza ne montrait aucun signe de répit lundi, 14e jour de l’offensive israélienne sur l’enclave palestinienne, au lendemain de sa journée la plus sanglante, a constaté l’AFP dans une dépêche reçue lundi à Kinshasa.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a appelé dans la nuit à « cesser immédiatement les hostilités » dans la bande de Gaza où 509 Palestiniens, en majorité des civils, ont été tués depuis le début de l’offensive israélienne le 8 juillet, dont plus de 140 dimanche. Vingt Israéliens dont 18 militaires sont morts. Ce conflit, le plus sanglant en cinq ans à Gaza, enclave sous blocus depuis des années, est le 4e entre le Hamas et Israël depuis 2006.

Pour l’armée, l’objectif est toujours le même: briser la capacité du mouvement islamiste à atteindre le territoire israélien avec ses roquettes et ses combattants. Malgré ce bilan, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a jugé, dans un communiqué, que l’opération se déroulait « conformément aux plans » voire « dépassait (les) attentes » concernant la destruction des tunnels du Hamas vers Israël. Lundi, 15 Palestiniens sont morts dans de nouveaux raids, dont neuf membres d’une même famille, y compris quatre enfants, à Rafah (sud de la bande de Gaza).

Les secours continuaient de retrouver dans les décombres les corps de victimes de la veille, notamment 28 dépouilles près de Khan Younès (sud). Par ailleurs, l’armée israélienne a annoncé avoir tué lundi matin « plus de 10 terroristes » infiltrés en Israël via un tunnel. Au moins une douzaine de combattants palestiniens ont été tués depuis jeudi dans de tels incidents.

Israël a encore essuyé des tirs de roquettes depuis Gaza, 27 nouveaux impacts ayant été constatés sans faire de victimes ce qui porte le total à près de 1.500. Des projectiles ont aussi été détruits au-dessus de Tel-Aviv. Sur le front diplomatique, les 15 pays du Conseil de sécurité ont appelé à un « retour à l’accord de cessez-le-feu de novembre 2012 ». ACP/NGZ./Ndom./Wet.

Recommended For You

About the Author: Support