Ituri: Le déplacement massif de populations avec une incidence néfaste sur la sécurité alimentaire - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Ituri: Le déplacement massif de populations avec une incidence néfaste sur la sécurité alimentaire

Bunia, 13 Fév. 2018 (ACP).- Le déplacement massif de personnes en provenance du territoire de Djugu particulièrement vers la ville de Bunia continue à avoir de conséquences néfastes sur la  situation sécuritaire, a-t-on appris lundi de sources humanitaires.

A titre illustratif une botte de feuille de manioc qui se vendait à 500 Fc revient aujourd’hui à 1500fc, même situation pour d’autres légumes, le poisson salé et fumé ont vu leur prix doublé, une masure de haricot de 1050fc se négocie à ce jour à 20.00fc, une mesure de pomme de terre passe de 2000 à 5000fc même variation sensible pour d’autres produits agricoles, oignon, choux, carotte.

Interrogées  les  marchandes du marché central de Bunia ont estimé que cette flambée de prix de denrées alimentaires est une conséquence  de la situation sécuritaire qui prévaut dans le territoire de Djugu qui est le poumon économique de l’Ituri où plusieurs localités qui alimentaient le chef-lieu de l’Ituri en divers  produits agricoles entre autres Jina, Fataki, Kparngbanza, Lopa, Nizi, Bule  sont vidées de leurs habitants qui ont abandonné leurs activités champêtres.

Ces  marchandes félicitent le gouvernement congolais pour ses efforts en vue d’assurer la pacification du territoire de Djugu où il y a  renforcement de la présence des FARDC  afin de favoriser le rétablissement de la paix.

Pour elles, la solution durable pour la baisse de prix de denrées alimentaires est le retour de ces déplacés dans leurs milieux respectifs afin qu’ils renouent avec les activités champêtres. ACP/FNG/Wet/Fmb

Recommended For You

About the Author: La redaction