Le Japon finance un projet d’adduction d’eau potable par forages à Maluku - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Le Japon finance un projet d’adduction d’eau potable par forages à Maluku

Kinshasa, 10 Jan. 2017 (ACP).- Huit fontaines d’eau potable vont être construites par forages dans les prochains jours à Kimpoko et Ngamanzo, deux localités de la commune rurale de Maluku, dans la banlieue-Est de Kinshasa, où la population est confrontée à un énorme problème d’accès à l’eau.

Le projet, initié par l’Ong « Collectif des femmes pour le développement intégral » (COFEDI), est financé par un don non remboursable du Japon de 79.000 dollars américains, dont le contrat a été signé mardià la chancellerie japonaise à Kinshasa par l’ambassadeur Hirochi Karube et la présidente de cette ONG, Mme Mamie Mabala Monzaba, en présence du secrétaire général à la Coopération internationale, Raphael Mondonga-O-Batobandelye.

Hirochi Karube a souligné l’importance primordiale de l’accès à l’eau potable pour assurer la qualité de vie des populations. Cette denrée est particulièrement rare dans la commune rurale de Maluku, nichée sur un haut plateau et où les femmes endurent le fardeau d’effectuer de longues distances pour s’en procurer à des sources souvent peu fiables, exposant les habitants aux risques des maladies hydriques et infectieuses.

C’est pour surmonter ce problème que l’ambassade du Japon a décidé de soutenir l’organisation COFEDI dans la mise en place de ce projet, a affirmé le diplomate nippon, qui a émis l’espoir que la construction de ces forages soulagera le fardeau des femmes et contribuera à leur épanouissement dans la société. ACP/Mat/May

Recommended For You

About the Author: La redaction