Les opérations de vote se déroulent dans le calme sur toute l’étendue de la RD Congo - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Les opérations de vote se déroulent dans le calme sur toute l’étendue de la RD Congo

Kinshasa, 30 décembre 2018 (ACP).- Les opérations de vote se déroulent normalement et dans le calme depuis le matin sur toute l’étendue  du territoire national, et particulièrement à Kinshasa où les électeurs ont bravé la pluie pour accomplir leur devoir civique, a constaté l’ACP.

La plupart des bureaux de vote à travers le pays ont ouvert leurs portes à 6 h conformément au programme de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Joseph Kabila Kabange et Emmanuel Ramazani Shadary ont voté à l’Institut de la Gombe à Kinshasa

Le Président de la République, Joseph Kabila Kabange et son dauphin,  Emmanuel Ramazani Shadary  ont accompli leur devoir civique, dimanche,  dans un bureau de vote situé à l’Institut de la Gombe, à Kinshasa,  où ils ont glissé leurs bulletins dans l’urne, dans le cadre des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales.

Comme en 2016, le Président Joseph Kabila Kabange, accompagné de son épouse, Marie-Olive Lembe Kabila, de sa fille Sifa Kabila et de son fils Laurent Kabila, a fait son entrée à l’Institut de la Gombe sous une pluie torrentielle. Il en est sorti pendant qu’il continuait à pleuvoir. Signe de bénédiction, a dit un électeur. C’est dans cette même école que le Chef de l’Etat avait voté en 2006.

En glissant son bulletin dans l’urne, le Président Joseph Kabila Kabange vient ainsi d’inaugurer le 3è cycle électoral en République Démocratique du Congo(RDC) au terme duquel sera connu son successeur, le 5è Président du Congo indépendant.
Mme Marie-Olive Lembe Kabila et sa fille Sifa Kabila ont aussi voté.

Les élections présidentielles, législatives nationales et provinciales prévues le 23 décembre 2018 avaient  été reportées au 30 décembre, suite à l’incendie de l’un des entrepôts de la CENI à Kinshasa.

Ces élections se déroulent sur toute l’étendue du pays, à l’exception de Beni et Butembo au Nord-Kivu et du territoire de Yumbi, en province de Mai-Ndombe.

Le ministre de la Santé remplit en premier son droit de vote dans  son bureau

Le ministre de la Santé, le Dr Oly Ilunga Kalenga  s’est rendu dimanche au Lycée de Kingasani, bureau de sa circonscription de vote dans la commune de Kimbanseke pour remplir son devoir civique de digne citoyen congolais.

Il est 7 h 8’ quand le ministre s’est présenté au bureau de vote, alors que les opérations électorales n’avaient pas encore commencé. Il a assisté à toutes les procédures d’ouverture du bureau de vote, entre autres le comptage de bulletins, la vérification de l’urne et le lancement de l’antenne,  avant de passer à l’acte. Le lancement de vote s’est effectué à 7h 15’  et le Dr Oly Ilunga Kalenga s’est lancé à l’exercice, bien après les membres du bureau.

Pour le ministre de la Santé,  le vote est un droit fondamental et il a choisi de voter à Tshangu parce que c’est son quartier et c’est là qu’il s’est enrôlé et exerce ses activités de développement et de la promotion de la femme, de l’enfant et de la jeunesse à travers son ONG dénommée «Les amis de  Oly Ilunga» (OYK).

Le scrutin dans cette partie de Kinshasa s’est passé dans une ambiance calme avec toute sérénité. On a aussi constaté l’engouement de la population dans ce centre et dans d’autres centres des environs.

Bon déroulement des opérations de  vote à Matadi

Les opérations de  vote se déroulent  bien à Matadi, chef lieu de la province du Kongo Central, où les électeurs se sont alignés tôt le matin pour opérer leurs choix à la présidentielle et aux législatives nationales et provinciales, a constaté l’ACP.

Au site du complexe scolaire Londe, dans la commune de Matadi, tout comme dans certains autres sites visités par les reporters de l’ACP, le vote se déroule dans le calme et plusieurs électeurs ont vite rempli leur devoir civique.

La ministre provinciale de la Communication et médias du Kongo Central, Chantal Via Masukama  s’est félicitée, à l’issue de son vote au complexe scolaire Londe, de la tenue effective et dans le calme des trois scrutins combinés, soulignant ainsi la détermination du Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange de l’issue heureuse du processus.

Ouverture à 7 heures des bureaux de vote à Lubumbashi

 La quasi-totalité des bureaux de vote de toutes les 7 communes de la ville de Lubumbashi ont ouvert leurs portes entre 7 heures et 8 heures pour accueillir les électeurs qui viennent accomplir  leur devoir civique, a constaté l’ACP.

De la commune de Katuba à celle de la Ruashi, les deux extrémités de la ville de Lubumbashi en passant par les autres municipalités, tous les membres de bureaux de vote, les témoins des candidats ainsi que les observateurs identifiables par leurs macarons d’accréditation ont répondu présent au rendez-vous de la CENI pour permettre au peuple congolais de se choisir librement ses représentants au niveau des institutions nationales et provinciales.

Au fil du temps, le nombre d’électeurs augmente, avec notamment le retour des chrétiens de leur culte dominical. Quelques problèmes de démarrage des machines à voter ont retardé le début des opérations de vote dans certains bureaux notamment au complexe scolaire Imara et à la clinique Vétérinaire dans la commune de Lubumbashi. Grâce à une intervention des équipes techniques de la CENI, cette situation a été décantée, note-t-on.

Avec une moyenne de 600 électeurs par bureau, les bousculades constatées lors des élections de 2006 et de 2011 ne sont pas observées et les gens votent au fur et à mesure qu’ils arrivent devant leurs bureaux de vote logés pour le besoin de la cause dans les écoles en cette journée dominicale.

A cette allure,  tous les électeurs auront accompli leur devoir civique avant le coucher du soleil. Jusque-là, aucun incident majeur n’est signalé au niveau de bureaux de vote à travers la ville de Lubumbashi.

 Déroulement dans le calme des élections à Kananga au Kasaï Central

 Les électeurs ont pris d’assaut dimanche à Kananga, au Kasaï Central, les 570 bureaux de vote dès l’ouverture à 6 heures locales, a constaté l’ACP. Ils ont manifesté dans l’ordre et le calme leur empressement à s’acquitter de leur devoir civique pour se choisir librement un candidat à la présidentielle ainsi qu’aux législatives nationales et provinciales.

De longues files d’attente qui se sont formées traduisent  l’engouement des électeurs pour ce troisième cycle de marathon électoral. Auparavant, les présidents des bureaux de vote avaient rempli les formalités d’ouverture et de vote proprement dit en présence des témoins et des observateurs accrédités par la CENI. Un dispositif sécuritaire  placé aux endroits  stratégiques veille au bon déroulement de ce scrutin. ACP/ Kayu/FMB

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR