Kasaï Oriental : l’UNICEF s’engage à lutter contre la présence des enfants dans les mines - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Kasaï Oriental : l’UNICEF s’engage à lutter contre la présence des enfants dans les mines

Mbuji-Mayi, 17 Oct. 2017 (ACP).- La lutte contre la présence des enfants dans les mines et leur réinsertion effective dans la société, sont des sujets au centre d’un entretien que le ministre provincial près le gouverneur, Hyppolite Mutombo Mbwebwe le weekend dernier, avec une délégation de l’UNICEF venue lui présenter le projet y relatif, a appris mardi l’ACP au gouvernorat de province.

Le projet qui sera lancé dans les prochains jours  consistera à récupérer tous les enfants évoluant dans les mines d’exploitation artisanale du diamant, et ceux ayant fui les atrocités de la milice Kamuina Nsapu pour se réfugier en brousse.

L’objectif est de les installer dans des familles d’accueil ou dans des centres d’encadrement des enfants pour leur prise en charge, afin de garantir leur autonomisation. Dans un premier temps, une équipe mixte gouvernement provincial-UNICEF descendra sur le terrain pour des études préalables de faisabilité dans les territoires de Kabeya Kamwanga, Miabi, Lupatapata et Tshilenge.

Le respect de l’éthique du partenariat recommandé aux services étatiques

Par ailleurs, Mme Consolata Buhendwa, chef de bureau de l’UNICEF au Kasaï Oriental a recommandé la semaine dernière, le respect de l’éthique du partenariat aux services étatiques qui travaillent avec son organisme, lors d’une réunion tenue dans la salle de réunions du Centre de formation et de développement Mpokolo wa Moyo, a appris l’ACP mardi au siège du bureau des Nations unies pour l’enfance.

Elle a insisté sur le fait que tout doit être fait pour l’intérêt des enfants notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation et de la prise en charge sociale.

Pour Mme Consolate, le respect de l’éthique permettra à l’UNICEF d’atteindre ses objectifs, grâce à la bonne gestion des ressources mises à la disposition des services étatiques. Les services concernés à savoir, les divisions de la santé, affaires sociales, médias et la Caritas doivent travailler pour une bonne résolution des problèmes qui concernent la petite enfance à travers la province. ACP/Mat/JGD

Recommended For You

About the Author: La redaction