Kongo Central : la Banque mondiale pour une revue à mi-parcours du projet améliorée des paysages forestiers – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Kongo Central : la Banque mondiale pour une revue à mi-parcours du projet améliorée des paysages forestiers

Boma, 14 Fév. 2018 (ACP).- Une mission de la Banque mondiale conduite par le chargé de projet, Laurent Valergue, a séjourné le week-end à Boma et dans le secteur de Boma Bungu au Kongo Central pour une revue à mi-parcours du projet de gestion améliorée des paysages forestiers (PGAPF). Une visite  de terrain, organisée à cette occasion en présence de représentant du ministre de l’Environnement et développement durable, Germain Emuaka,a permis à la mission de la Banque mondiale de palper du doigt tous les sites où ce projet est exécuté.

Au village Nzadi Kongo, à 50 km de la ville de Boma, dans le secteur de Boma Bungu, l’agence d’exécution Action concertée pour le développement durable (ACODED), en collaboration avec le comité local de développement (CLD), a réussi à exploiter une étendue de 82 hectares avec l’acacia, les anacardiers, associés aux palmiers nains, le manioc, les avocatiers, les manguiers, les bananes plantains et les orangés.

Cette délégation a jaugé le niveau des connaissances des paysans par rapport à l’appropriation du projet et son avenir après son délai butoir. A la pépinière centrale, la délégation de la Banque mondiale s’est imprégnée des réalités de l’exécution du projet avec les explications du coordonnateur, Jean Paul Vuavu Ngimbi.

Peu avant de quitter Boma, la mission de la Banque mondiale s’est rendue à Seke-Banza où l’agence d’exécution Action concertée pour le développement durable (ACODED) dispose aussi des sites d’exploitation de ce projet de gestion améliorée des paysages forestiers. Le projet de gestion améliorée des paysages forestiers (PGAPF) est appuyé par cette institution financière de Bretton Woods avec le financement du Programme d’investissement pour la forêt (PIF).

La revue va permettre de faire le point sur l’état d’avancement dans la mise en œuvre du projet en vue de tirer des leçons et proposer des recommandations pour que le projet atteigne ses objectifs visant à promouvoir la gestion durable des forêts dans les plateaux et dans le bassin d’approvisionnement de Kinshasa, tout en regardant droit sur l’amélioration des conditions de vie des populations rurales. La mission de la revue à mi-parcours de la Banque mondiale et la coordination du PIF se sont dit impressionnées et ont félicité l’équipe de l’agence d’exécution ACODED. ACP/Fng/BSG/JGD/KJI

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR