La Banque mondiale satisfaite de l’avancement du projet PDPC dans le Kongo central - Agence Congolaise de Presse (ACP)

La Banque mondiale satisfaite de l’avancement du projet PDPC dans le Kongo central

Kinshasa, 09 janvier 2019 (ACP).- Le chargé de projet de développement de pool de croissance(PDPC) à la Banque mondiale,  Omar  Lyass s’est dit satisfait de l’avancement des activités d’exécution de ce projet dans la province de Kongo central. Il l’a fait savoir mercredi à Kinshasa, à l’issue de sa première mission d’inspection dans cette province de la RDC.

M. Omar Lyass qui évalué l’avancement dudit projet, a indiqué qu’une accélération dans l’exécution de ses activités a été marquée par des efforts pour la pérennisation des acquis du projet qui demeurent une nécessité, en vue de contribuer à la relance du secteur agricole et de l’économie congolaise.

Il a également fait savoir que ce projet a réalisé un aspect innovant en liant les maillots de différentes chaînes de valeurs, notamment les transformateurs et le marché ainsi qu’en investissant aussi bien en appui technique du premier producteur qu’en investisseurs en ce qui concerne des infrastructures.

Pour sa part, le coordonnateur de la cellule d’exécution de financement en faveur des Etats fragiles sous tutelles du ministère des Finances,           Alain Lungungu s’est déclaré flatter par la  mention distinction octroyée par le gouverneur de cette province, Atou Matumbuana, suite aux travaux déjà réalisés par ce projet.

Construction d’un poste électrique à Boma

Dans la ville de Boma, la délégation s’est entretenue avec plusieurs coopératives des producteurs d’huile de palme, de manioc et de riz, les  structures de multiplication de boutures de manioc ainsi que celles des semences de riz pour s’assurer de l’ état d’avancement des activités du PDPC.

Le coordonnateur du projet Alain Lungungu a indiqué qu’un poste électrique sera construit dans le but de renforcer la fourniture en courant électrique, couvrant plus de 700 mille ménages.

Il a également fait savoir que la Banque mondiale a affectée 110 millions de dollars dans ce projet pour accroître la productivité et la création d’emplois dans les chaînes de valeurs ainsi sélectionnées, avec une projection de générer environ onze mille emplois et accroître les revenus de près de 50.000 agriculteurs en vue de réduire la pauvreté.

Lancé depuis 2013, ce projet a bénéficié de l’appui technique et financière de la Banque mondiale, en vue d’accroître la productivité du riz, maïs ainsi que de l’huile de palme. ACP/FNG/DNM/Wet/Kji

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR