La tolérance politique et la surveillance des élections au centre de débats à Mbuji-Mayi - Agence Congolaise de Presse (ACP)

La tolérance politique et la surveillance des élections au centre de débats à Mbuji-Mayi

Mbuji-Mayi, 06 décembre 2018 (ACP).- La coordination provinciale de la Nouvelle société civile congolaise au Kasaï Oriental a organisé, jeudi à la paroisse Sainte Marie de Mbuji-Mayi, une séance d’échange avec des délégués des partis politiques et d’autres associations, sur l’organisation des élections libres, transparentes et apaisées, avec en toile de fond, la tolérance politique et la surveillance des élections.

A cette occasion, l’orateur du jour, Me Charles Ntumba, conseiller à la coordination de la NSCC, a déploré les tristes événements survenus le weekend dernier dans la ville de Mbuji-Mayi, causés par l’intolérance politique entre les sympathisants des partis et regroupements politiques du FCC et de l’opposition (UDPS-UNC) ayant causé des dégâts matériels énormes.

Il en a appelé à la tolérance qui doit caractériser les acteurs politiques pour des élections libres, transparentes et apaisées, et à une éducation civique et électorale avérée de leurs militants afin d’asseoir la vraie démocratie. Me Ntumba annonce que la coordination de la Nouvelle société civile congolaise au Kasaï Oriental, prend l’engagement de contacter les dirigeants des différents partis politiques concernés par le drame du weekend dernier, afin de leur faire prendre conscience du rôle qu’ils sont appelés à jouer pour un processus électoral apaisé.

Les participants à cette séance pédagogique ont eu l’occasion de suivre des explications sur le fonctionnement de la machine à voter et une simulation de vote, de la part de M. Pierre Kenemo Ngongani, chargé de formation au secrétariat exécutif provincial de la CENI. Il a rassuré l’assistance de la tenue effective des élections du triple scrutin le 23 décembre, les invitant à remplir des formalités administratives pour l’accréditation des témoins et des observateurs.

Auparavant, Mme Rachel Kapinga, coordonnatrice provinciale de la Nouvelle société civile, a rappelé la mission de sa structure qui est une association sans but lucratif qui s’occupe entre autre de la défense des droits de l’homme, promouvoir la démocratie et la bonne gouvernance, l’éducation civique et électorale, ainsi que procéder au réarmement moral de la population. ACP/ZNG/JGD  

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR