Le changement climatique aggrave la famine dans le monde, selon FAO – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Le changement climatique aggrave la famine dans le monde, selon FAO

Kinshasa, 13 sept. 2018 (ACP).- Le changement climatique aggrave la faim dans le monde où près de 821 millions de personnes sont sous-alimentées ou en manque chronique de nourriture, renseigne l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), dans un rapport publié cette semaine parvenu jeudi à l’ACP

Selon la FAO, la sécheresse en Afrique, les inondations et tempêtes en Asie ainsi que de nombreux dérèglements climatiques intenses affectent la capacité des populations à se nourrir, et menacent les progrès qui avaient été réalisés dans la lutte contre la faim dans le monde depuis le début des années 2000.

Avec les conflits et les crises économiques, la «variabilité du climat» et ses phénomènes extrêmes sont une des principales causes de la sous-nutrition et de l’insécurité alimentaire dans le monde, a souligné la source. Elle a précisé que cette perturbation climatique a fait progresser pour la troisième année d’affilée le nombre d’habitants de la planète souffrant de la faim, et a fait retrouver son niveau d’il y a dix ans.

Avec le concours du Fonds international de développement agricole, de l’Unicef, du Programme alimentaire mondial (PAM) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’étude publiée a fait savoir que le nombre total de personnes sous-alimentées est passé de 804 millions en 2016 à près de 821 millions en 2017.

ACP/Fng/JGD/JFM

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR