Le changement climatique pris en compte dans le PICAGL – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Le changement climatique pris en compte dans le PICAGL

Kinshasa, 10 juillet 2018(ACP).- Mme Nora Kaoues, économiste agricole principale chargée de projet pour la Banque mondiale, a révélé lundi, à l’occasion de la restitution à Kinshasa de l’atelier de recadrage du Projet intégré de croissance agricole dans les Grands lacs (PICAGL) organisé fin juin dernier à Bukavu,  que son exécution dans des zones concernées en RDC tiendra désormais compte du facteur changement climatique pour mettre les paysans à l’abri de tout désagrément.

Dans ce cadre, les semences devront s’adapter au climat pour  des rendements agricoles capables de répondre aux besoins de base du paysan. 

Selon elle, le concept agriculture dans ce projet doit être compris dans son sens large, parce qu’incluant également des aspects liés notamment à la nutrition et à la pisciculture, en vue de lutter efficacement contre l’insécurité alimentaire et la sous-alimentation  de la population.

C’est dans ce cadre que le projet prévoit entre autres, l’appui au développement de la chaine de valeur élevage laitier dont les interventions porteront notamment sur l’assistance à des petits producteurs éleveurs, l’amélioration de l’accès  aux services de santé animale à travers l’établissement des agents communautaires de santé animale. Elle portera aussi sur l’amélioration de l’alimentation du bétail par la promotion des cultures fourragères et la valorisation des résidus agricoles, l’amélioration des pâturages et la formation des producteurs.

Présentes à cette séance de restitution, Mme Adolphine Muley et M. Marcel Kaya Malisawa, respectivement ministres provinciaux du Sud-Kivu et du Tanganyika, ont laissé entendre que les populations bénéficiaires attendent beaucoup de ce projet et ont hâte à ce qu’il se concrétise dans un bref délai.

Le PICAGL  est une initiative de la RDC, approuvée ensuite par le conseil d’administration de la Banque mondiale qui l’a  financée à hauteur de 150 millions USD du crédit Ida, rappelle-t-on. ACP/YWM/NMJ

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR