L’éducation des filles est le meilleur instrument du développement d’un pays, selon une promotrice d’une école – Agence Congolaise de Presse (ACP)

L’éducation des filles est le meilleur instrument du développement d’un pays, selon une promotrice d’une école

Kinshasa, 08 Nov. 2018(ACP)- L’éducation des filles demeure  le meilleur instrument destiné à booster le développement d’une nation, car elle a une incidence réelle sur le revenu et le bien être des familles, a déclaré jeudi à Kinshasa Mme Augustine Kalambayi, promotrice de l’école « le rocher » dans la commune de N’sele au cours d’un entretien avec l’ACP.

En effet, au terme de leur instruction, les femmes  prennent conscience de leurs droits et devoir et savent désormais comment se comporter dans la société. Cette étape permet à la femme d’avoir une grande indépendance. Il est à retenir que l’éducation des filles et des femmes, notamment dans les pays en développement, contribue à combattre la pauvreté avec ses avatars  dont la malnutrition, la mortalité infantile et  la délinquance.

Une femme éduquée et sensibilisée est plus armée pour protéger ses enfants qui procurent la joie et la richesse au sein du foyer, a-t-elle noté  avant de demander aux pouvoirs publics de prendre en considération le rôle des femmes comme agents économiques. Mme Kalambayi a encore rappelé que si  les femmes sont froissées, elles ne sauront pas s’engager à la dynamique du développement car elles se sentiront ‘’victimisées  et oubliées ‘par la société où elles n’ont pas de place. ACP /ZNG/Kgd

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR