L’élimination de Mazembe tient de la volonté de Dieu, selon l’entraîneur Pamphile Mihayo – Agence Congolaise de Presse (ACP)

L’élimination de Mazembe tient de la volonté de Dieu, selon l’entraîneur Pamphile Mihayo

Kinshasa, 22 sept. 2018 (ACP) – L’élimination de Mazembe tient de la volonté de Dieu, a déclaré l’entraîneur Pamphile Mihayo, lors de la conférence de presse d’après match, vendredi au stade TP Mazembe de la commune de Kamalondo, à Lubumbashi, après le nul avec buts, 1-1, concédé par le club congolais devant Primeiro de Agosto d’Angola, en quart de finale retour de la 22ème Ligue des champions de la CAF (Confédération africaine de football).

Pamphile Mihayo est apparu très déçu devant la presse et a usé de tout son courage pour s’expliquer. « En football, tout peux arriver. C’était un jour sans. Le zéro but partout à l’aller était un score piège pour nous, et là tout était en notre faveur pendant ce match à sens unique. Les occasions nous les avons obtenues pour ne marquer qu’un seul but. Pendant la semaine, nous nous sommes beaucoup entraînés aux balles arrêtées – coup francs et penaltys. La veille du match, les joueurs ont pris beaucoup de temps à s’exercer là-dessus. Manquer plusieurs occasions et deux penaltys, que puis-je dire de plus si ce ne fut que la volonté de Dieu », a confié le coach des Corbeaux lushois avant d’ajouter : « Je n’accuse et condamne aucun joueur, acceptons cette élimination et pensons vite à l’avenir en toute sérénité. Il est vrai que c’est un coup dur pour l’équipe et les supporteurs, mais la réalité à regarder en face est que la Ligue des champions 2018 se poursuivra sans le TPM. Concentrons-nous maintenant sur le championnat national de la L1 qui démarre déjà ce week-end. C’est une année blanche sur le plan continental, je demande à nos supporteurs et à tous les Congolais de continuer à nous soutenir et nous pousser à faire mieux. Assumons cet échec et restons ouverts aux reproches. Ce n’est pas l’histoire de Pamphile Mihayo qui s’écrit mais celle du TPM. Dans l’intérêt et pour l’amour de notre club, restons unis. »

Primeiro de Agosto-Espérance de Tunis en demi-finales

La première demi-finale de la 22ème Ligue des champions mettra aux prises les Tunisiens de l’Espérance Sportive de Tunis aux Angolais de Clube Deportivo Primeiro de Agosto.

Le club de Luanda accordera son hospitalité aux Tunisois, le mardi 2 octobre au stade du 11 Novembre, à Luanda, avant d’aller se faire recevoir le mardi 23 du même mois au stade olympique du 07 Novembre de Rades, à Tunis, pour la deuxième manche.

Trois heures après le coup de théâtre de Kamalondo, à Lubumbashi, lors de la réception de Primeiro de Agosto par le TP Mazembe, les Espérantistes, pour leur part, sont allés encore mettre le feu à la case de l’Etoile Sportive du Sahel au Stade Olympique de Sousse (1-0), une semaine après leur victoire initiale à Radès (2-1) lors du match aller.

La victoire fut longue, très longue à se dessiner puisqu’elle n’est intervenue qu’à quelques minutes de la fin du temps réglementaire grâce au but du milieu défensif ivoirien Fousseny Coulibaly (87ème). Il est vrai que les deux équipes n’ont pas produit leur jeu habituel, le match se concentrant au milieu de terrain. Une seule occasion dangereuse a été enregistrée tout au long de la rencontre et les gardiens de but, Achraf Kerir et Rami Jeridi, ont passé une fin de journée plutôt paisible.

L’Etoile Sportive du Sahel a même perdu deux joueurs dès le premier quart d’heure de la partie, ce qui a réduit les marges de manœuvre de l’entraîneur Chiheb Ellili.

Coup de théâtre à Lubumbashi

Le TP Mazembe, monstre sacré du football africain, ne disputera pas les demi-finales de la Ligue des champions. Contre toute attente, il s’est laissé piéger dans son antre de la commune de Kamalondo par le club militaire angolais, Primeiro de Agosto. Ce dernier a réussi à obtenir un nul avec but, 1-1. Et c’est ce but réussi à l’extérieur par l’attaquant Mongo Bokamba Lompala (39ème) qui a fait basculer le sort de la rencontre. Auparavant, les Congolais avaient ouvert la marque par leur jeune attaquant Jackson Muleka (12ème) qui va fêter ses 19 ans dans quelques jours.

A l’aller, à Luanda, les deux équipes s’étaient également séparées sur un score de parité mais sans but. Primeiro de Agosto a donc réalisé un véritable coup de maître dans le fief de Mazembe et jouera sa demi-finale contre les Tunisiens de l’Espérance.

Le Wydad AC perd sa couronne

Incapable de renverser la vapeur à domicile face à l’Entente Sportive de Sétif, le Wydad AC Casablanca a été éliminé dès les quarts de finale de la Ligue des champions, vendredi au complexe sportif Mohammed V, à Casablanca. Après avoir été battu le 14 septembre 2018 au stade du 08 Mai 45, à Sétif (0-1), le WAC, incapable de rendre l’unique but à domicile, ne défendra pas son titre face au vainqueur de l’explication entre Al Ahly SC (Egypte) et Horoya AC de Guinée, 0-0 à l’aller. ACP/Zng/Mpk

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR