Les peuples autochtones de la RDC célèbrent la Journée internationale des peuples autochtones dans la méditation – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Les peuples autochtones de la RDC célèbrent la Journée internationale des peuples autochtones dans la méditation

Kinshasa 09 Aout 2018 (ACP).- La  Journée internationale des peuples autochtones (JIPA 2018) a été célébrée jeudi dans la méditation à travers toute la République autour du thème  international : « Migration et mouvement des  peuples autochtones » et celui  national : « Migration et  mouvement des peuples autochtones pygmées dans les  territoires en conflit ».

 Le porte-parole de l’Alliance des peuples autochtones des forêts du bassin du Congo, Kapupu Diwa Mutimanwa, qui l’a fait savoir dans une correspondance reçue le même jour à l’ACP, a souligné que cette journée  constitue un événement historique  crucial,   qui   coïncide au pays  avec des tractations politiques et de ce fait il n’était pas indiqué de tenir des manifestations à cet effet.

 Par ailleurs, l’UNESCO note que les peuples autochtones comptent environ 370 millions de personnes qui vivent dans 90 pays. Bien qu’ils ne représentent que 5 pour cent de la population mondiale, ils constituent  pourtant aujourd’hui 15 pour cent des individus les plus marginalisés de la planète.

Les peuples autochtones, selon cette agence onusienne, sont les héritiers d’une grande diversité linguistique et culturelle, ainsi que de coutumes et de traditions ancestrales. Ils ne  comptent pas moins de 5 000 cultures différentes et parlent la vaste majorité des quelque 7 000 langues de la planète. Malgré leur diversité, la plupart des peuples autochtones partagent d’importants points communs, notamment les liens qu’ils entretiennent avec leurs terres ancestrales et leur environnement, de même que la volonté de préserver leur mode d’organisation, leurs valeurs culturelles, sociales et économiques, qui varient souvent des normes dominantes dans les sociétés dans lesquelles ils vivent. Bien que pluriels, les peuples autochtones partagent donc des défis similaires liés à la reconnaissance et à la protection de leurs droits les plus fondamentaux.

Depuis des décennies, les peuples autochtones demandent la reconnaissance de leur identité, de leur mode de vie, de leurs terres, territoires et ressources naturelles mais, malgré leurs efforts, ils continuent d’être victimes de discriminations et d’injustices. ACP/YHM/Kgd/JFM

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR