La Licoco propose quelques options à ajouter à la réforme du système fiscal de la RDC - Agence Congolaise de Presse (ACP)

La Licoco propose quelques options à ajouter à la réforme du système fiscal de la RDC

Kinshasa, 12 sept. 2017(ACP).- Le Président de la Ligue congolaise de lutte contre la corruption (Licoco), Ernest Mpararo a proposé la collecte de la TVA à tout opérateur économique comme cela est fait dans certains pays voisins, le paiement de l’impôt professionnel sur la rémunération par toutes les institutions  du pays et la lutte contre le détournement des deniers publics par le contrôle et la sanction des politiciens au titre des options  à ajouter dans le panier  des contributions attendues à la fin des travaux  sur la réforme du système fiscal de la RDC, a appris l’ACP de cette structure.

M. Mpararo  a relevé que la RDC fonctionne en deçà de son potentiel fiscal qui ne favorise nullement un climat des affaires attractif ni incitatif, précisant que ce potentiel contribue à la fraude et l’évasion fiscale au détriment du trésor public.

Ouvert lundi, le forum sur la réforme du système fiscal congolais dont la clôture est prévue pour ce jeudi a  pour avantage, de poser le diagnostic objectif sur les maux dont souffre le système fiscal congolais et de rechercher les pistes des solutions, en vue de l’instauration d’une fiscalité souple, simple, compétitive ou attractive et à un rendement élevé.

Il a rappelé que plus de 400 participants venus, notamment du gouvernement central, des provinces, de la société civile, des partenaires internationaux à ce forum, se penchent  vers la simplification et la rationalisation du système fiscal congolais. ACP/Mat/Kgd

Recommended For You

About the Author: La redaction