L’UECO/Kasaï Oriental butée à des difficultés financières pour son émergence - Agence Congolaise de Presse (ACP)

L’UECO/Kasaï Oriental butée à des difficultés financières pour son émergence

Mbuji-Mayi, 30 Nov. 2017 (ACP).- L’Union des écrivains du Congo (UECO), section du Kasaï Oriental, est butée à plusieurs difficultés financières et techniques qui l’empêchent d’atteindre son objectif qui est celui de développer le monde scientifique dans cette partie de la RDC, a déclaré mercredi à l’ACP, M. Louis Mulumba Nsanza, secrétaire de cette structure dans son cabinet de travail.

Il a affirmé que quelques écrivains membres de l’UECO possèdent des livres et des articles non publiés, à cause de la difficulté sus évoquée qui persiste depuis la création de cette association dans la province du Kasaï Oriental.

La section de l’UECO au Kasaï Oriental qui est composée de plus ou moins 20 écrivains et poètes, a déjà publié une trentaine de livres dont quelques-uns récemment. Il s’agit notamment de : «Une maternité dans la savane et Amelisa», œuvre du prof Adrien Munyoka, «une coquille vide» écrit par Fernand Mpiana, «la lettre d’un pygmée à un muntu», œuvre de M. l’Abbé Apollinaire Cibaka, «Des larmes et des festins» publié par Louis Mulumba Nsanza en 2016.

Parlant du fonctionnement de l’association, le secrétaire de l’UEZA a indiqué que les membres de sa structure se réunissent une fois le mois, pour partager les idées et baptiser les livres ainsi qu’accueillir les nouveaux membres de la corporation.

Louis Mulumba fustige par ailleurs, l’indifférence de ses collègues qui vivent à Kinshasa, ignorant l’existence de la structure dans les provinces à l’intérieur de pays, alors qu’ils possèdent tous la même faculté en tant qu’êtres humains. Il a appelé la population du Kasaï Oriental à la culture de la lecture car, indique-t-il, c’est en lisant qu’on devient de plus en plus instruit et intellectuel. ACP/FNG/YWM/Kayu/JGD

 

Recommended For You

About the Author: La redaction