Maniema Union remporte la 53ème Coupe du Congo aux dépens de Lupopo

Kinshasa, 16 Juillet 2017 (ACP).- L’AS Maniema Union de Kindu représentera la RDC à la 15ème Coupe de la Confédération, en 2018, aux dépens du FC Saint Eloi Lupopo de Lubumbashi qu’elle a battu aux tirs au but 4-1, 1-1 à l’issue du temps réglementaire, samedi au stade Joseph Kabila Kabange, à Kindu, en finale de la 53ème Coupe du Congo de football.

L’AS Maniema Union a bénéficié d’un penalty accordé par l’arbitre Lopembe de Kisangani avec pour conséquence l’arrêt de la rencontre, pendant près de 25 minutes, suite à l’envahissement du terrain par des supporteurs de l’équipe lushoise en signe de protestation après sa conversion réussie par Likwela Yelemaya (17ème).

Les Lumpas  sont revenus tout de même à la marque grâce à Ekole Kaiba Germain (75ème). L’épreuve des tirs au but a départagé les deux formations et a souri à l’AS Maniema Union 4-1. Le team vert et noir de la province du Maniema succède au CS Don Bosco de Lubumbashi et représentera la RDC pour la deuxième fois, 10 ans après, en Coupe de la Confédération.

L’histoire semble s’être répétée puisqu’en finale de la 43ème Coupe du Congo, le dimanche 8 juillet 2007, au stade Lumumba, à Kindu, l’AS Maniema Union avait déjà battu le FC Saint Eloi Lupopo par 2-1.

Lupopo interdit de participer à la Coupe du Congo pendant 5 ans

Le comité d’organisation du tour final de la 53ème Coupe du Congo a décidé, au cours de la réunion tenue le dimanche 6 juillet 2017 à Kindu, d’interdire le FC Saint Eloi Lupopo de participer à la Coupe du Congo pendant 5 ans, conformément aux articles 67, 71, 80 et 81 du code disciplinaire de la FECOFA (Fédération congolaise de football association).

Se basant toujours sur les mêmes dispositions, il condamne également la même équipe à la réparation des préjudices matériels causés au stade après évaluation et transmission du devis estimatif à la FECOFA par le gestionnaire du stade Joseph Kabila et ce, avant le démarrage du championnat 2017-2018 de la Ligue nationale de football (LINAFOOT).

Ses supporteurs s’étant livrés à des pratiques occultes, jets de projectiles, destruction méchante des grilles du stade, violation répétée de la zone neutre et de l’aire de jeu, slogans obscènes envers les officiels, le FC Saint Eloi Lupopo est aussi sommé de payer une amende cumulée de 1.530 $ dont la somme de 540.000 FC est retenue à la source et la différence à verser dans la huitaine.

Le secrétaire sportif de ladite équipe, Donat Mulongoy, est suspendu pour 24 moins, assortie d’une amende de 100 $, pour incitation à la haine et à la violence, tandis que le médecin Mbey Mukaz est suspendu pour 3 mois, assortie d’une amende de 100 $, pour voies de faits envers l’assistant I.

Pour sa part, conformément aux articles 71 et 80 du code disciplinaire, l’AS Maniema Union devra payer une amende cumulée de 900 $ dont une partie est retenue à la source et la différence à payer dans la huitaine, pour violation répétée de la zone neutre, jets de projectiles, violation de la zone technique du FC Lupopo et soustraction de la trousse médicale de cette équipe et conduite inconvenante de l’entraîneur adjoint par la provocation des supporteurs du FC Lupopo. Le directeur technique, Popaul Sham, lui, est suspendu pour 3 mois, assortie d’une  amende de 100 $.ACP/YWM/Wet

Share This Post