Le ministère du travail promet un appui à l’INSS – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Le ministère du travail promet un appui à l’INSS

Kinshasa, 20 Fév. 2018 (ACP).- Le ministre d’Etat à l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Lambert Matuku Memas, a promis d’appuyer les actions de l’Institut National de Sécurité Sociale (INSS) afin d’atteindre les objectifs assignés dans son contrat programme de performance 2018 signé avec la tutelle, à Kinshasa, mardi au bâtiment du gouvernement.

M. Matuku a exhorté l’INSS à respecter ses engagements retenus dans le contrat notamment l’informatisation générale de la gestion et la mise en œuvre de la réforme consacrée par la Loi n° 16/009 du 15 juillet 2016, fixant les règles relatives au régime général de sécurité sociale. « Le paiement des prestations décentes à terme échu aux assurés sociaux, est le leitmotiv de mon mandat à la tête de ce ministère », a-t-il indiqué, avant de noter que « ce jour de la signature du dit contrat sera gravé en lettres d’or dans les Annales de l’histoire de la politique nationale de la protection sociale de la RDC ».

Le contrat programme, dont question, accompagnera la matérialisation du budget de l’exercice 2018  et aura pour objet de lier les deux parties, dans la perspective de garantir sa bonne  exécution. Ce budget est évalué en Produits  à plus de 326 milliards FC et en Charges à  près de 283 milliards FC. Il s’éclate notamment en budgets d’exploitation, d’investissement et de trésorerie.

L’INSS s’engage à vulgariser ce budget au niveau de tous ses centres

A travers ce contrat, l’INSS s’engage notamment à vulgariser ce budget au niveau de tous ces centres de gestion. Il va organiser d’une part, l’évaluation du budget de l’exercice 2017 en commission mixte au premier semestre de l’année 2018 et de l’autre, à organiser  au cours du second semestre de l’année 2018, la session d’évaluation à mi-parcours de l’exécution du budget 2018 de l’exercice et en faire rapport à la tutelle.

Il a également pris l’engagement de mettre en place les stratégies de recouvrement des créances auprès des tiers afin de garantir et améliorer le financement des projets  d’investissements  retenus dans le budget 2018 et de poursuivre la bancarisation de la paie des prestations sociales à travers le territoire national.

Par ailleurs, au nombre des engagements, l’on note aussi le lancement du processus d’informatisation de ses différentes  fonctions, en vue de moderniser sa gestion et ce, avec l’accompagnement de la tutelle et le réaménagement du budget de l’exercice 2018, une fois que les nouveaux paramètres  de gestion des branches du régime de sécurité sociale et les mesures d’application de la loi susvisée seront disponibles.

Engagement de la tutelle à inscrire au Budget de l’Etat les créances de l’INSS

La tutelle s’engage d’une part, à inscrire au budget de l’Etat, les créances de l’INSS dues par le Gouvernement et, d’autre part, à signer les titres authentiques qui lui seront soumis en vue de maximiser les recettes. De même, elle prend l’engagement de collaborer avec le ministère ayant la charge les Affaires étrangères et la Coopération internationale en vue d’amener les organismes, les ambassades et autres institutions de droit international à respecter la législation congolaise en matière de Sécurité sociale. ACP/YWM/Mat/JGD/KJI

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR