Le ministre  slovaque de l'Intérieur démissionne après le meurtre d'un journaliste - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Le ministre  slovaque de l’Intérieur démissionne après le meurtre d’un journaliste

Kinshasa, 12 Mars 2018 (ACP).- Le ministre slovaque de l’Intérieur a annoncé lundi sa démission, réclamée dans le contexte de l’assassinat du journaliste Jan Kuciak, espérant par son geste aider le gouvernement de coalition de Robert Fico à survivre, ont rapporté les agences internationales. « Je démissionne du poste de ministre de l’Intérieur et du poste de vice-Premier ministre », a déclaré Robert Kalinak au cours d’une conférence de presse. « Je crois que par ce geste je contribuerai à la stabilisation de la situation en Slovaquie », a-t-il ajouté. Son départ était demandé tant par l’opposition et à l’occasion d’importantes manifestations de rue qu’un parti membre de la coalition au pouvoir, Most-Hid (centre droit), qui en avait fait la condition du maintien de sa participation au gouvernement.

La direction de Most-Hid devait se réunir cette semaine pour décider si la démission du ministre lui permettait de continuer à faire partie de la coalition. « Si un autre ministre désigné par le parti de tendance social-démocrate du Premier ministre Fico,  Smer-SD prend l’Intérieur, cela risque de ne pas suffire aux yeux de Most-Hid pour garantir une enquête impartiale sur le double meurtre de Jan Kuciak et de sa fiancée », a à cet égard dit l’analyste PavolBabos.

M. Kalinak, lui-même un membre influent du Smer-SD, a souligné qu’il terminerait ses activités en cours avant d’officiellement quitter ses fonctions, sans donner de date précise. « Mon principal objectif est d’éclaircir » les circonstances de ce double meurtre, Nous devons savoir pourquoi et qui a fait cela, a encore dit lundi M. Kalinak. ACP/Fng/YHM/May/Fmb

Recommended For You

About the Author: La redaction