La mission d’inspection de la CAF au Cameroun pour la CAN 2019 - Agence Congolaise de Presse (ACP)

La mission d’inspection de la CAF au Cameroun pour la CAN 2019

Kinshasa, 12 janv.2018 (ACP).-La mission d’inspection de la CAF (Confédération africaine de football) débute à partir de vendredi au Cameroun en vue de recueillir toutes les informations susceptibles de permettre à la CAF de délocaliser ou pas l’organisation de la CAN (Coupe d’Afrique des nations) 2019.

« Si le pays qui l’accueille (la CAN) n’arrive pas à l’organiser, nous trouverons un pays qui va l’organiser. » A l’image de cette déclaration en date du mois dernier, le président de la CAF, Ahmad, n’a eu de cesse de mettre la pression sur le Cameroun, pays-hôte de la CAN 2019. Alors que des rumeurs pessimistes circulent sur la capacité du pays des champions d’Afrique à achever les travaux nécessaires à temps, on va enfin en savoir davantage sur l’état d’avancée de ces travaux.

Initialement, le cabinet d’audit Price Waterhouse Coopers devait effectuer cette mission, mais il s’était désisté en août dernier. Le cabinet Roland Berger va finalement le remplacer et inspecter le pays-hôte dans une mission comprenant 5 membres de cette société et 5 de la CAF. Déterminé à recevoir ces invités de la meilleure des manières, le ministre des Sports du Cameroun, Pierre Ismaël BidoungMkpatt, dont le pays-hôte de la CAN 2019, soupçonné de retards dans les travaux, se veut rassurant.

« La livraison de tous les chantiers est prévue, au plus tard, en décembre 2018. C’est dans la sérénité que toutes les parties prenantes travaillent sans relâche dans le cadre de la mission d’inspection de la Confédération africaine de football », a assuré l’homme politique mercredi devant la presse en ajoutant : « Toutes les dispositions nécessaires ont été prises, en termes de logistique et de sécurité, au niveau de tous les sites, afin de permettre aux membres de la mission d’inspection de la CAF de travailler en toute sérénité. »

La mission d’inspection se rendra à Yaoundé (12 et 13 janvier), Garoua (14 et 15 janvier), Bafoussam (16 et 17 janvier), Douala (18 et 19 janvier), Limbe ou Buea (20 et 21 janvier) et au Centre d’excellence de la CAF à Mbankomo (23 janvier).

Le Cameroun a douze jours pour convaincre la CAF qu’il est capable d’organiser la prochaine CAN.

La CAN 2019 sera la première organisée en juin/juillet et avec 24 équipes. ACP/YWM/Wet

Recommended For You

About the Author: La redaction