Nécessité de la publication des résultats de l’Examen d’état par l’ACP – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Nécessité de la publication des résultats de l’Examen d’état par l’ACP

La responsabilité des autorités de la République Démocratique du Congo, où l’intégration du numérique connait un bouleversement sismique dans la chaîne de son inscription dans le gêne juridique et social, est au cœur des questionnements à l’aune de la publication des résultats de l’Etat par voie électronique. Depuis un passé récent, les élèves participants aux examens d’Etat, prennent connaissance de leurs résultats par voie des messages téléphoniques.

Cette procédure électronique, fruit d’un accord de partenariat entre le gouvernement de la RDC et les différentes entreprises de télécommunication, n’a pas que des avantages. Car certains finalistes destinataires principaux et bénéficiaires naturels de cette voie ont été parfois désarçonnés après s’être malencontreusement fiés aux résultats quelques fois, contradictoires, ou à tout le moins erronés, par rapport à ceux disponibles dans la base de données de l’Inspection générale de l’Enseignement primaire et secondaire.

Face à cette incohérence dans la publication, les anciens élèves, désormais étudiants au cycle de licence, voire en master, se retrouvaient en présence d’une situation-problème les obligeant à régulariser leur situation, en reprenant la dernière année des études humanitaires ; par ricochet, en perdant des années supplémentaires pour des faits préjudiciables occasionnés par l’inadaptation de certaines mesures administratives.

Cette situation est à nos jours à l’origine de l’interruption de la poursuite des études universitaires de nombreux étudiants trahis, quand elle ne favorise pas simplement la fraude et le faux. Dans un passé plus ou moins lointain, la charge de la publication des résultats de l’Examen d’Etat avait été attribuée à l’Agence Zaïre Presse (AZAP) d’autrefois, aujourd’hui Agence Congolaise de  Presse (ACP).

Cette agence télégraphique, naissant du premier acte juridique du premier Premier ministre et Héros national de la République, avec ses 58 ans d’expérience et de compétence dans la publication quotidienne des bulletins écrits et en ligne d’information nationale et internationale, et sa maturité  de maison-mère d’organes de presse nationale, est le prototype du vecteur indéniable pour une publication sécurisée des résultats des épreuves nationales

La publication par l’Agence Congolaise de Presse a une triple motivation :  d’abord, son bulletin assure une intangibilité et une pérennité des résultats et rassure leur lisibilité cohérente ; ensuite, les bulletins de l’ACP ont une valeur probante authentique, donc susceptibles de lier le juge en cas de contentieux ;  enfin, l’attribution, mieux la réattribution, à l’ACP, en tant média public de la République, de la charge de publication des résultats de l’Examen d’Etat permettrait de renflouer les caisses de l’Etat et l’amélioration, tant soit peu, des conditions des agents publics y travaillant. D’où la nécessité de la reprise de la publication des résultats de l’Examen d’Etat par l’Agence congolaise de presse (ACP).

Par Alfred Dibandi Nzondomyo (chercheur)

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR