Nécessité d’une approche intersectorielle pour garantir l’égalité du genre en RDC - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Nécessité d’une approche intersectorielle pour garantir l’égalité du genre en RDC

Kinshasa, 13 Nov. 2017 (ACP).- Une approche intersectorielle impliquant tous les secteurs de la société vaut plus que la simple mise en place des ministères spécifiques chargés de la problématique « hommes-femmes » pour garantir et accélérer le processus de l’égalité du genre en RDC en particulier et dans les  pays africains en général, estime le PNUD dans  un document remis lundi à l’ACP.

 La source met l’accent sur les liens d’interdépendance entre le bien-être social des femmes et les opportunités économiques qui s’offrent à elles, en vue de leur permettre de mener une vie plus productive.

Pour atteindre cet objectif, note la source, un travail complexe d’élimination des obstacles culturels et des normes sociales préjudiciables, ayant un impact négatif sur le progrès des femmes pauvres  et sur celui de leurs familles, mérite d’être accompli.

L’accélération de la mise en œuvre de l’égalité du genre nécessite la collaboration entre les administrations nationales et locales, avec les organisations non gouvernementales (ONG), le secteur privé et les groupes de pression.

Les gouvernements  des pays africains, y compris celui de la RDC, ont l’obligation d’avoir une vision et de fixer les échéances précises dans l’optique d’atteindre rapidement cet objectif, relève le document, qui préconise le soutien des populations à cette démarche visant la réalisation des Objectifs du développement durable (ODD) d’ici 2030. ACP/FNG/YWM/Wet

Recommended For You

About the Author: La redaction