La neige complique l'enquête sur le crash d'un Antonov en Russie - Agence Congolaise de Presse (ACP)

La neige complique l’enquête sur le crash d’un Antonov en Russie

Kinshasa, 12 Fév. 2018 (ACP).- Les enquêteurs russes recherchaient lundi, dans des conditions rendues difficiles par une épaisse couche de neige, les causes du crash d’un avion de ligne près de Moscou qui a causé la mort des 71 personnes à bord, dont un Suisse, un Kazakh et un Azerbaïdjanais, ont indiqué des médias étrangers.

Selon les mêmes sources, des centaines d’hommes en uniformes passaient au peigne fin plusieurs hectares enneigés à la recherche de restes de corps et de débris dans la zone du crash, où circulaient également camions, motoneiges, déneigeuses et hélicoptère. L’avion de ligne, un biréacteur Antonov An-148 de la compagnie Saratov Airlines mis en service en 2010, s’est écrasé près de Moscou dimanche peu après avoir décollé de l’aéroport de Domodedovo.

L’appareil a disparu des écrans radar à 14H28 locales (11H28 GMT), quatre minutes après son décollage en direction d’Orsk, une ville de l’Oural à la frontière du Kazakhstan. Il s’est écrasé dans le district de Ramenski, à quelque 70 km au sud-est de Moscou, près du village de Stepanovskoïé.

Les autorités ont indiqué étudier toutes les hypothèses, citant les conditions climatiques, le facteur humain ou un problème technique, sans mentionner la piste terroriste.

Selon le ministre des Transports Maxime Sokolov, la boîte noire contenant les données du vol a pu être retrouvée. En tout, les opérations de recherche ont mobilisé environ 1.000 personnes et 200 véhicules, a indiqué le ministre lors d’une réunion retransmise à la télévision. ACP/Fng/YHM/May

Recommended For You

About the Author: La redaction

Agence Congolaise de Presse

GRATUIT
VOIR