Le Nigeria prend le meilleur sur la Libye (1-0) au CHAN 2018 - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Le Nigeria prend le meilleur sur la Libye (1-0) au CHAN 2018

Kinshasa, 19 janv. 2018 (ACP).- Le Nigeria a pris le meilleur sur la Libye en l’emportant par 1-0, lors de la 2ème journée du groupe C du 5ème Championnat d’Afrique des nations de football, vendredi à Tanger.

Angola-Cameroun et Congo-Burkina Faso samedi en groupe D

Les matches Angola-Cameroun à 16h30’ et Congo-Burkina Faso à 19h30’, en groupe D, concluront la 2ème journée du tournoi final du 5ème Championnat d’Afrique des nations de football, samedi au Grand stade Agadir.

Les Palancas Negras d’Angola (1 point) et les Lions Indomptables du Cameroun (zéro point) ne se livreront pas une partie de plaisir dans la mesure où chacune de deux équipes jouera sa survie dans ce tournoi en attendant la 3ème et dernière journée, le mercredi 24 janvier.

Les Diables Rouges du Congo, leaders du groupe avec 3 points, quant à eux s’activeront en gérant efficacement la partie de manière à acquérir la qualification au terme de cette confrontation contre les Etalons du Burkina Faso, auteurs d’un nul (0-0) face  aux Angolais lors de leur première sortie.

Le Sénégalais Maguette Ndiaye aura la direction de la rencontre entre l’Angola et le Cameroun avec le long des lignes de touche le Malien Moriba Diakité (assistant 1) et le Congolais de Brazzaville  Styven Danek Moutsassimoyo (assistant2).                                                                                                                                                                                                                     La direction de la deuxième explication est confiée au Burundais Pacifique Ndabihawenimana qui sera assisté  du Marocain Lahcen Azgaou comme premier assistant et du Lesothan Souru Phatsoane comme deuxième assistant.

Soudan-Maroc dimanche pour la place de leader du groupe A

Le Soudan et le Maroc, les deux qualifiés du groupe A, à l’issue de la 2ème journée, ne se feront pas de cadeau, dimanche à 19h00 au complexe sportif Mohammed V, à Casablanca, à l’occasion de la 3ème et dernière journée, car devant jouer à fond pour la première place en de vue de rester à Casablanca pour attendre le deuxième du groupe B. Lequel devra sortir entre la Zambie et la Namibie, première participation à un CHAN et premier quart de finale.

La deuxième rencontre opposera à la même heure les éliminés du groupe A, la Mauritanie et la Guinée qui n’ont engrangé aucun point jusque-là.

Zambie et Namibie en quarts, la Côte d’Ivoire et l’Ouganda éliminés

La Zambie et la Namibie disputeront les quarts de finale du CHAN grâce à leurs victoires respectives face à la Côte d’Ivoire (2-0) et l’Ouganda (1-0), jeudi à Marrakech.

La Côte d’Ivoire et l’Ouganda se trouvent ainsi éliminés, tandis que les Chipolopolo et l’incroyable Namibie ont validé leur qualification en quarts de finale dans ce groupe B.

La Côte d’Ivoire au tapis ! Le 3e de la précédente édition a été éliminé du CHAN 2018 ce jeudi dès la phase de groupes. Après leur entrée ratée dans la poule B contre la Namibie (0-1), les Eléphants locaux se sont à nouveau inclinés, cette fois face à la Zambie (0-2) à Marrakech. Et la victoire des Brave Warriors contre l’Ouganda un peu plus tard dans la soirée (1-0) a entériné l’élimination de la Selefanto.

La défaite des Ivoiriens face à la Zambie ne souffre d’aucune contestation même si les Eléphants se plaindront sans doute d’une intervention litigieuse sur Fonsinho dans la surface adverse à 0-0. Les Chipolopolo ont cueilli leurs adversaires à froid. Après un bon déboulé, Kambole servait Augustine Mulenga qui ouvrait le score d’une reprise instantanée de l’extérieur de la surface qui passait sous Zadi Hortalin (1-0, 8ème). Menés au score, les pachydermes d’Ibrahim Kamara ne réagissaient pas. Pire, la défense ivoirienne multipliait les approximations et la Zambie était la plus proche de faire le break sur une frappe trop croisée de Kambole puis sur une tête à rebond de Mbewe qui finissait sur la barre.

A part une frappe trop molle de Fonsinho, les Ivoiriens n’inquiétaient pas leurs adversaires. Idem en seconde période où la frappe de William filait à côté du cadre. En face, après une première alerte avec une frappe de Mbewe sauvée sur la ligne, Mulenga ne tergiversait pas et s’offrait un doublé qui mettait un terme aux espoirs ivoiriens. Servi au terme d’un contre mené par Mbewe, l’attaquant passait en revue la défense adverse avant de battre le gardien ivoirien pour mettre fin au suspense (2-0, 74ème).

La Namibie, quelle surprise !

Un peu plus tard, pour sa première participation à la compétition, la Namibie a réalisé une nouvelle sensation et assuré sa qualification pour les quarts de finale en surprenant l’Ouganda (1-0) à Marrakech. Comme face à la Côte d’Ivoire (1-0) dimanche, les Brave Warriors ont marqué dans les derniers instants grâce à Nekundi (92ème) qui a poussé un ballon mal dégagé par la défense ougandaise au fond des filets !

Globalement plus dangereux durant le match, les Cranes de Sébastien Desabre pourront regretter de ne pas être parvenus à prendre les devants avant de finir à dix après l’expulsion de Timothy Awany (76ème), averti à deux reprises. Avec ce résultat, la Zambie et la Namibie se qualifient pour les quarts, tandis que la Côte d’Ivoire et l’Ouganda sont officiellement éliminés avant même la 3ème journée.

La Zambie se qualifie et affiche ses ambitions

Les Chipolopolo prennent les choses en main face aux Eléphants, dès le coup d’envoi, sans round d’observation à Marrakech, sous le regard de plus de 11 000 spectateurs, comme indiqué par le speaker du stade, indique cafonline.com.

Ils ouvrent même le score sur un départ rapide de Lazarous Kambole, en contre sur le côté, avant de servir Augustine Mulenga (8ème) à l’entrée de la surface face au but pour une frappe enveloppée hors de portée du gardien ivoirien, Zadi Ble.

Déboussolés par ce but, les Ivoiriens, qui avaient montré bien plus d’envie à l’entame de la rencontre que face à la Namibie lors du match précédent,  vont laisser l’initiative aux Zambiens. Ces derniers auraient pu tuer le match une première fois peu après la 20ème lorsque la tête piquée d’Ernest Mbewe est stoppée par la transversale. Puis une deuxième fois à la 43ème par le même Mbewe, qui va buter sur le gardien des Eléphants après avoir été mis sur orbite par une déviation de la tête de Lazarous Kambole.

En deuxième mi-temps, le scénario est identique.  Même si les poulains d’Ibrahima Kamara tentent de tenir le ballon, ils peinent à se montrer dangereux et sont assez souvent dominés physiquement et athlétiquement. Les Zambiens par contre donnent l’impression de laisser venir et savent se montrer incisifs. Ils vont tuer tout suspens à un quart d’heure du terme de la rencontre. Augustine Mulenga se joue de la défense adverse, élimine trois défenseurs et d’une frappe croisée signe un doublé.

Réactions

Ibrahim Kamara (entraîneur de la Côte d’Ivoire) : «  Nous sommes déçus. Nous étions dans l’obligation de gagner pour rester en course. C’était comme une finale. La Zambie s’est bien comportée sur le terrain et a montré qu’elle avait une bonne équipe. C’était difficile pour nous car en face, il y avait des joueurs de l’équipe A zambienne. C’est le football, on doit se mettre à présent à préparer les éliminatoires des Jeux olympiques 2020 car nous avons du potentiel »

Wedson Nyirenda (entraîneur de la Zambie) : « Nous avons remporté notre deuxième match. C’est très important pour nous. On est qualifié pour le second tour, mais cela ne veut pas dire que le troisième match face à la Namibie sera une simple formalité. Notre objectif est de remporter les trois matchs du premier tour. » ACP/Mat/May

Recommended For You

About the Author: La redaction