Nord-Kivu : la population de Beni-Butembo-Lubero appelée à consolider leur relation avec les FARDC – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Nord-Kivu : la population de Beni-Butembo-Lubero appelée à consolider leur relation avec les FARDC

Butembo, 13 Janv. 2018 (ACP).- Le service d’éducation civique, patriotique et d’actions sociales au sein des Forces armées de la République démocratique du Congo Garnison Beni-Butembo-Lubero a tenu vendredi, dans la salle des réunions de la mairie de Butembo, une séance de sensibilisation sur la cohabitation pacifique entre la population civile et les FARDC.

Au cours de cette réunion de sécurité  extraordinaire élargie à toutes les couches sociales de la ville, Muhindo Mubenga Yves, commandant dudit service, a annoncé à l’opinion publique le lancement des opérations de grande envergure contre tous les groupes armés nationaux et étrangers dans un temps record.

Il a ainsi demandé à la population de contribuer à la sensibilisation des Maï-Maï qui trainent encore les pas dans les maquis de se rendre aux FARDC soit pour une formation militaire en vu d’intégrer les  forces loyalistes ou encore pour leur réinsertion dans la vie sociale. Cet officier des FARDC en a appelé à la collaboration et à la dénonciation de toutes les personnes et des cas suspects surtout que, a-t-il fait observer.

Pour sa part, le chef de division au ministère de la Défense nationale chargé activités civilo-militaires à travers l’éducation civique, a axé son intervention sur la consolidation des relations entre les civils et les militaires, unique voie vers la paix et la sécurité.

Un débat sans tabou s’en est suivi au cours duquel les deux parties ont crevé l’abcès en relevant les dérapages et les causes supposées être à la base de la méfiance entre les militaires et les civils. Plusieurs recommandations ont été arrêtées et se sont soldées par une réconciliation mutuelle pour que l’année 2018 soit une année de collaboration franche entre la population et les FARDC.

Au sortir de la salle, le président de la FEC Butembo-Lubero, Polycarpe Ndivito, s’est dit satisfait du lancement des opérations annoncées de grande intensité par les forces loyalistes avec l’espoir qu’elles vont  permettre la reprise des activités commerciales car les entreprises sont en veilleuse  et le PIB est, pour le moment, en souffrance à cause de l’insécurité.

Il a anticipativement ainsi adressé des félicitations au gouvernement congolais ainsi qu’au Président de la République pour cette option prise à mettre fin à l’activisme des groupes armés dans le grand Nord-Kivu et en RDC. Par le biais de Fataki Baloti, la société civile s’est dite disposée à soutenir ces opérations tout en souhaitant voire les FARDC se mettre effectivement au service dans le strict cadre leur mission. ACP/BSG/JGD/Wet

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR