Ouverture d’une session de formation au Collège de hautes études de stratégie et de défense - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Ouverture d’une session de formation au Collège de hautes études de stratégie et de défense

Kinshasa, 31 octobre 2017 (ACP).- Le vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur et sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary, a ouvert mardi au Collège de hautes études de stratégie et de défense des FARDC une session de formation en stratégie militaire pour 47 généraux et colonels parmi lesquels 2 Centrafricains et 2 Congolais de Brazzaville.

Le vice-Premier ministre Ramazani Shadary a salué l’initiative du chef de l’État d’avoir créé cette académie militaire qui offre à la RDC l’un des attributs de souveraineté nationale, avant  d’exhorter les officiers et les formateurs à constituer une  même  famille  pour  un  même  idéal.

Conçue selon les modèles français, belge, américain et chinois, cette formation qui va durer entre 8 et 10 mois offre aux pays de la CEEAC de grandes opportunités pour relever les défis de défense et de sécurité aux plans régional et international et permettre à la RDC, d’ici à quelques années, de rayonner sur  l’ensemble de la planète.

Selon l’un des formateurs, le Français Gilles Rouby, le Collège de hautes études de stratégie et de défense vise, au plan national, à doter la RDC de stratèges militaires dont elle a besoin pour résoudre les problèmes des crises sécuritaires et, au plan régional, à renforcer le leadership de la RDC en matière de formation, en vue d’attirer les pays africains à envoyer leurs officiers au sein de cette académie militaire.

Les députés et sénateurs membres des commissions de défense du Parlement, les ministres de l’Enseignement supérieur et universitaire et de la Recherche scientifique, le chef d’état- major général des FARDC, le commissaire général de la PNC, ainsi que les officiers généraux et supérieurs des FARDC et de la PNC ont pris part à cette cérémonie. ACP/Fng/Mat/Kji

Recommended For You

About the Author: La redaction