Parution de «518 pensées d’impacts» pour encourager les chrétiens à exploiter leurs talents, selon l’auteur - Agence Congolaise de Presse (ACP)

Parution de «518 pensées d’impacts» pour encourager les chrétiens à exploiter leurs talents, selon l’auteur

Kinshasa, 13 mai 2018 (ACP).- Le coordonnateur du Groupe théâtral Cinéma Arc-en-ciel  (CINARC) et auteur de « 518 pensées d’impacts », Junior KombuzoNzumbu, a déclaré samedi, au cours d’un entretien avec l’ACP, que son ouvrage vise à encourager les chrétiens à exploiter les talents reçus de Dieu afin d’ajouter une pierre à son édifice.

Selon l’auteur, « 518 pensées d’impacts » représentent 518 soldats relatés dans cet ouvrage afin que chaque lecteur se retrouve dans les 23 thèmes exploités ayant trait entre autres à l’adoration, l’amour de Dieu, le travail, le mariage, la sanctification, etc.

Il relève dans son ouvrage des citations tirées des interventions d’éminents hommes de Dieu, lors de leurs prédications en vue de motiver les chrétiens à utiliser leurs talents au bénéfice de l’Eglise, de développer leur attachement divin, d’exercer leur foi divine inébranlable et d’avoir une détermination spirituelle digne de serviteur de Dieu car, chacun lui rendra compte de ses œuvres.

De l’amour, il se réfère à la pensée du prophète Joël Francis Tatu qui estime que l’amour de Dieu ne vient pas pour nous rendre confortable dans notre péché mais pour nous conformer à la volonté divine.

S’agissant du travail, l’auteur soutient que celui-ci procure l’abondance mais les paroles en l’air ne mènent qu’à la disette en s’appuyant sur Sony Kafuta de l’Armée de l’Eternel qui affirme que le précieux trésor que Dieu donne, c’est l’activité.

L’auteur considère l’adoration comme une recommandation du Christ : « Je suis vivant dit le Seigneur, tout genoux fléchira devant et toute langue donnera gloire à Dieu », soutenu par la citation du pasteur Yvan Castanou qui affirme qu’une des caractéristiques des adorateurs est qu’ils font la guerre dans leur vie à tous ceux qui n’honorent pas le Saint Esprit.

Licencié en Relations internationales de l’Université de Kinshasa, Junior KombuzoNzumbu a commencé sa carrière cinématographique en 2008 au Groupe CINARC de Bienvenu Tukebana où il évolue à ce jour. Il est également artiste indépendant. Son ouvrage « 518 pensées d’impacts » lui a été inspiré par le révérend Peter Obota de l’Eglise Jéricho des Assemblées de Dieu du Benin et considère cette première édition comme « un élan de l’écriture ». ACP/Fng/Kji

 

Recommended For You

About the Author: La redaction