Pénurie d’eau potable à Mbuji-Mayi – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Pénurie d’eau potable à Mbuji-Mayi

Mbuji-Mayi, 15 mai 2018(ACP).- La ville de Mbuji-Mayi fait face, depuis bientôt deux semaines, à une pénurie d’eau potable criante et généralisée dans  différents quartiers des cinq communes qui composent le chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental, a constaté l’ACP.

Jeunes filles, femmes et garçons sont de plus en plus perceptibles sur les différentes  avenues et rues, avec bassins et bidons de 20 litres à la main, à la quête de cette denrée vitale.

Ces derniers parcourent de longues distances vers les rivières périphériques de la ville notamment Mbuji-Mayi, Kanshi, Muya et Nzaba pour se procurer de l’eau, d’ailleurs non potable, pour des travaux de ménages et même la consommation.

Aux robinets de bornes fontaines alimentées par l’eau de forage, le bidon d’eau de vingt litres se négocie à 400 FC au lieu de 100 FC, tandis que le bassin est passé  de 200 FC à 600 FC.

Les vendeurs d’eau aux bidons, qui effectuent de longues distances pour se procurer cette denrée devenue rare, les prix se négocient entre 700 FC et 1000 FC, le bidon de 20 litres.

Les responsables de la REGIDESO et de l’ENERKA attribuent cette situation à la panne de la turbine L13 survenue à la fin du mois d’avril courant,   à la centrale électrique du barrage hydroélectrique de Lubilanji 1 au site de Tshala où les travaux de sa remise en service sont en cours. ACP/Mat/Nmj

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR