Les pertes de mémoire liées à l’âge seraient réversibles, explique un médecin – Agence Congolaise de Presse (ACP)

Les pertes de mémoire liées à l’âge seraient réversibles, explique un médecin

Kinshasa, 14 juin 2018 (ACP).- Le Dr Junior Bokolo ,médecin à l’hôpital général de Kintambo, a au cours d’un entretien jeudi avec l’ACP expliqué qu’il est normal qu’avec l’âge que les personnes du troisième âge connaissent de perte de mémoires et que les souvenirs deviennent moins accessibles. La perte de mémoire peut être passagère et les difficultés sont de simples troubles de gravité. Les personnes âgées consomment souvent beaucoup des médicaments qui peuvent pour certains d’entre eux, les mener à une certaine confusion, a-t-il dit. L’autonomie de cette personne est mise à mal tels que l’oubli de rendez-vous, de prise de médicaments, de la date ou des mots.

Le docteur a invité les personnes âgées et même leur entourage à ne pas négliger certains symptômes en les mettant sous le compte du simple vieillissement  physiologique des neurones tes que les troubles de mémoire comme de folie et de pertes de la parole. Il a conseillé aux membres de famille qu’en cas d’apparition des symptômes de consulter un spécialiste ou de procéder à de tests d’évaluation de la mémoire pour sonder l’ampleur du problème afin de déceler une pathologie neurologique plus importante. ACP/FNG/NIG/KJI

Recommended For You

About the Author: La redaction

ACPnews

GRATUIT
VOIR