PME : un moteur de croissance pour le développement économique de la RDC, selon l’ANAPI - Agence Congolaise de Presse (ACP)

PME : un moteur de croissance pour le développement économique de la RDC, selon l’ANAPI

Kinshasa, 06 oct. 2017 (ACP).- Le directeur général de l’Agence nationale pour la promotion  des investissements (ANAPI), Anthony Nkinzo, a indiqué  que les Petites et moyennes entreprises (PME) constituent un moteur de croissance pour le développement économique de la RDC, au cours d’un petit déjeuner-conférence dénommé : « Jeudi entreprise », axé sur la façon de programmer la réussite commerciale de la Petite et moyenne entreprise. Cette rencontre a été organisée jeudi par la Nouvelle chambre de commerce nationale.

Dans son intervention sur le contraste existant entre les potentialités du pays dans les différents secteurs d’activités et la paupérisation de la population, M. NKinzo a affirmé que le développement économique de la RDC est conditionné par l’émergence des PME, en tant que moteur ou levier de la création des richesses nationales et d’emplois durables.

Il a également fait remarquer que dans leur rôle de moteur de la croissance, les PME doivent privilégier les investissements dans le secteur secondaire, créateur de la valeur ajoutée. Il a indiqué que les PME  peuvent orienter leurs investissements dans l’agro-industrie, dans l’emballage et dans les matériaux de construction qui selon lui, sont prioritaires.

Le numéro 1 de l’ANAPI a reconnu l’existence de quelques défis à relever dans l’assainissement du climat des affaires, indiquant que le gouvernement, par le biais du ministre en charge du Plan, s’attèle à lever tous les obstacles. M. Nkinzo a fait savoir que les réformes sont déjà lancées et  leur mise en œuvre est déjà avancée et effective pour le bon nombre d’entre-elles, en vue de l’émergence harmonieuse des PME congolaises.

Il s’agit notamment de l’amélioration du climat des affaires, la mise en place d’une fiscalité incitative en faveur des PME et l’amélioration du taux de desserte en eau et en électricité. A cela s’ajoutent également, notamment la mise en place du fonds de garantie, la formation continue des promoteurs de projets, le partenariat d’affaires entre opérateurs, le goût du risque et la patience car les flux financiers sont généralement différés en matière des investissements.

« J’ai la foi dans le développement de la RDC. Ce développement passe par l’émergence des PME, pourvu que les investissements productifs soient privilégiés ».

 « Jeudi entreprise » est une plateforme de présentation des opportunités d’affaires en faveur des PME, rappelle-t-on. ACP/Fng/Mat/Wet

Recommended For You

About the Author: La redaction